NBA: Une défaite et un beau-père presque arrêté, soirée cauchemar pour la famille Curry

NBA Le beau-père de la star de NBA a failli être arrêté avant le début du match perdu...

20 Minutes avec AFP

— 

Curry et son son protège-dent
Curry et son son protège-dent — Tony Dejak

Sale soirée pour la famille Curry. Le beau-père de Stephen Curry a failli être arrêté à la suite d'une erreur d'identification jeudi, en marge du match N.6 de la finale NBA, perdu à Cleveland, a révélé la star de Golden State vendredi.

«On m'a expliqué que les vigiles croyaient avoir à faire à un type qui utilise des faux documents pour assister à des matches, dont la finale», a expliqué le double meilleur joueur NBA en titre au site internet d'information The Undefeated.

«Ils ont pris mon beau-père pour cette personne»

«Ils ont pris mon beau-père pour cette personne, ils ont menacé de l'arrêter, avant de vérifier que ses billets étaient en ordre, la soirée a été difficile à tous les niveaux», a poursuivi Curry, qui a vu son équipe perdre 115 à 101.

«Cela a été une expérience traumatisante pour Ayesha (son épouse), une situation difficile dans un environnement hostile mais, au final, ce n'est qu'un match de basket», a rappelé le meneur vedette de Golden State, dont l'équipe vient de concéder deux défaites de suite mais peut toujours conserver son titre en cas de victoire dimanche dans sa salle.

L'épouse de Curry agacée par l'ensemble de la soirée

L'épouse de Curry, grande utilisatrice des réseaux sociaux, avait signalé l'incident sur Twitter durant le match. Elle avait auparavant regretté que les familles des joueurs soient coincées dans un bus à dix minutes du coup d'envoi de la rencontre, mettant en cause directement l'équipe de Cleveland «pour cette intéressante stratégie».

Enfin, lorsque son époux a été exclu pour une sixième faute personnelle dans le quatrième quart-temps, elle a accusé la NBA d'avoir manipulé cette finale pour ménager le suspense, avant d'effacer rapidement son tweet.

«Cela a été une longue soirée pour moi, je m'excuse, je n'ai pas de problème avec la défaite, mais je ne peux pas supporter qu'on s'en prenne à ma famille sans raison», a-t-elle écrit plus tard.