Miami: Murray pète un câble parce qu'il se retrouve avec une balle du circuit féminin

TENNIS Un fait de jeu «inacceptable», pour l'Ecossais...

N.C. avec AFP
— 
Andy Murray lors du tournoi de Miami, le 27 mars 2016.
Andy Murray lors du tournoi de Miami, le 27 mars 2016. — BPI/Shutterstock/SIPA

Il n'y a pas que les histoires de primes qui séparent les hommes et les femmes au tennis. Il y a aussi les balles. Andy Murray est sorti de ses gonds samedi lors de son entrée en lice face à Istomin à Miami, quand il s'est rendu compte qu'il jouait avec une balle utilisée normalement sur le circuit féminin.

L'incident a eu lieu lors du cinquième jeu du second set. Alors qu'il s'apprêtait à servir, après avoir fait deux fautes directes sur des coups droits trop longs, l'Ecossais a remarqué sur la balle un logo rouge et non le logo noir habituellement imprimé sur les balles du circuit masculin.

«Elles sont plus petites et plus vives»

«J'allais la faire rebondir quand j'ai vu que c'était une balle du circuit féminin, je venais de taper deux coups trop longs, elles sont plus petites et plus vives et quand vous avez une balle de break sur votre service, vous ne voulez pas utiliser une balle complètement différente, a expliqué après coup Murray. J'étais un peu frustré par la situation.»

Il a signalé le problème à l'arbitre de chaise, pendant que le public le sifflait, croyant qu'il tentait de gagner du temps pour perturber son adversaire. La balle a finalement été retiré du jeu, ce qui n'a pas empêché Murray de perdre son service dans la foulée et d'être mené 3-2.

«Il est possible qu'une balle d'un match féminin soit passée sous les bâches autour du court et ait été remise ensuite en circulation par des ramasseurs de balles», a-t-il avancé. Au changement de côté, l'Ecossais a fait part de sa colère à l'arbitre: «C'est inacceptable», a-t-il notamment lâché. Murray a dès le jeu suivant «débreaké» et repris l'ascendant pour s'imposer en deux sets (6-3, 7-5).