PSG-Chelsea : «C’est encore du 50-50, ne me forcez pas à dire autre chose », estime Hiddink

FOOTBALL Le coach des Blues s’est montré assez satisfait de la prestation de ses hommes malgré la défaite au Parc des Princes (2-1)...

J.L.

— 

L'entraîneur de Chelsea Guus Hiddink en conférence de presse le 15 février 2016.
L'entraîneur de Chelsea Guus Hiddink en conférence de presse le 15 février 2016. — Francois Mori/AP/SIPA

Evidemment, il aurait préféré garder ce petit 1-1 des familles jusqu’au bout. Mais Guus Hiddink a eu du mal à faire l’entraîneur blasé en conférence de presse. Il ne pensait pas que Chelsea s’en tirerait à si bon compte après une deuxième mi-temps passée à sortir la bouteille d’oxygène entre les vagues parisiennes sur le but de Courtois.

>> A Lire aussi: Pour Laurent Blanc, «un but d'avance ce n'est pas cher payé»

« Quand on voit ce que le PSG peut mettre sur le terrain en 2e mi-temps, la qualité de ses remplaçants, c’est énorme. C’est dur de jouer contre eux, c’est une équipe très intelligente qui aime jouer au ballon et qui sait défendre aussi, quand vous voyez la qualité des défenseurs centraux. J’aurais juste aimé qu’on joue un peu mieux les quatre ou cinq contre-attaques que nous avons pu mener au bout ».

Le coach néerlandais, qui a perdu son premier match depuis qu’il a remplacé Mourinho à la tête des Blues, croit dur comme fer à la montée en puissance de son équipe d’ici le match retour. Terry devrait être là et peut-être qu’Hazard sera redevenu un joueur de foot, sait-on jamais. « On a eu la possibilité de leur faire mal en première mi-temps, on a été trop nerveux pendant dix minutes, on n’a pas eu de chance sur la finition. Mais ça reste du 50/50 pour moi, ne me forcez pas à dire autre chose ». Loin de nous cette idée, Guus.