Formule 1: Fernando Alonso ne s'est «pas réveillé en 1995, en parlant italien» après son accident

ACCIDENT Le pilote espagnol a démenti avoir subi une perte de mémoire à son réveil après son accident, le mois dernier...

N.C.

— 

Fernando Alonso se reposant en famille en Espagne après son accident, le 1er mars 2015.
Fernando Alonso se reposant en famille en Espagne après son accident, le 1er mars 2015. — Cliper Press/PHOTOCALL 30/SIPA

L'anecdote avait fait sourire, une fois l'inquiétude passée. Début mars, El Pais racontait que suite à son accident lors d'essais de pré-saison, Fernando Alonso avait souffert d'une amnésie temporaire à son réveil. Lorsque les médecins lui avaient posé quelques questions, le pilote avait répondu: «Je m'appelle Fernando, j'ai 13 ans, je fais du karting, et plus tard je veux faire pilote de Formule 1».

«Je me souviens de tout ce qui s'est passé»

Et bien cette histoire est complètement fausse, selon le démenti apporté par Fernando Alonso lui-même ce jeudi. «Je me souviens de tout ce qui s'est passé, a affirmé l'Espagnol lors d'une conférence de presse à Sépang. Je n'ai jamais perdu connaissance. Je ne me suis pas réveillé en 1995, en parlant italien. Je me souviens de l'accident et de tout ce qui s'est passé le lendemain.»

Juste conçoit-il quelques heures de flou, «entre 14h00 et 18h00, quelque chose comme ça». Soit la période qui a directement suivi l'accident, survenu en début d'après-midi. Autorisé par la FIA à disputer le GP de Malaisie, dimanche, le double champion du monde (2005 et 2006) était sorti de piste de manière assez incompréhensible lors d'essais privés avec sa nouvelle écurie McLaren sur le circuit de Barcelone, le 22 février.