Euro 2015: «L'équipe de France n'a jamais été ma priorité», assure Joakim Noah

BASKET Le pivot des Chicago Bulls ne pense pas participer à l'Euro 2015, qui aura lieu en France...

N.C.
— 
Joakim Noah lors d'un match entre les Bulls de Chicago et les Buks de Milwaukee, le 23 février 2015.
Joakim Noah lors d'un match entre les Bulls de Chicago et les Buks de Milwaukee, le 23 février 2015. — Charles Rex Arbogast/AP/SIPA

Au moins, comme ça, c'est clair. Alors qu'il doit rencontrer ce week-end le DTN Patrick Beesley, qui l'a «menacé» de le priver de JO s'il ne participait pas à l'Euro en septembre prochain en France, Joakim Noah affirme dans L'Equipe ce mercredi qu'il fera toujours passer son club de Chicago avant les Bleus. «L'équipe de France est une super expérience, mais ça n'a jamais été ma priorité», dit ainsi le pivot des Bulls.

«Me demander une décision en mars, je ne pourrai pas»

Alors qu'il vit une saison difficile après avoir subi une arthroscopie du genou l'été dernier, Noah veut se donner toutes les chances d'être au top en 2015-2016, saison au terme de laquelle il devra renégocier son contrat à Chicago. «Je ne vais pas mentir et dire que ce n'est pas important, indique-t-il. C'est ma vie, ma carrière, mon avenir.»

Un avenir qui ne passe a priori pas par la France en septembre prochain. «Je comprends que Patrick Beesley a un travail à faire, mais me demander une décision en mars, je ne pourrai pas», reprend celui qui n'a pour l'instant joué qu'une grande compétition en Bleu, lors de l'Euro 2011.