Après sa victoire face à Nicosie (1-0), Paris attend l’OM de Marcelo Bielsa

FOOTBALL Le leader marseillais se déplace au Parc des Princes dimanche…

R.B.

— 

Les joueurs parisiens fêtent le but de Cavani face à l'Apoel Nicosie (1-0), en Ligue des champions, le 5 novembre 2014.
Les joueurs parisiens fêtent le but de Cavani face à l'Apoel Nicosie (1-0), en Ligue des champions, le 5 novembre 2014. — C.ENA/SIPA/AP

A écouter les chants qui émanaient des tribunes du Parc des Princes mercredi soir, le public parisien avait déjà bien plus la tête au choc contre l’OM qu’à un «simple» match de Ligue des champions contre l’Apoel Nicosie, remporté par ses protégés (1-0). Après une deuxième période bien soporifique, les joueurs du PSG, qualifiés pour les huitièmes de finale de la C1, se sont relayés pour assurer qu’il n’en avait pas gardé sous la pédale en vue de l’affrontement avec le leader marseillais dimanche.

Sincères ou non, les hommes de Laurent Blanc n’attendent désormais qu’une chose: se confronter au grand rival. «Je n’en ai pas encore joué mais je sais que le rendez-vous contre l’OM est très important pour tout le monde ici», souligne David Luiz. Il suffisait de voir la moue agacée de Gregory Van der Wiel, passablement agacé de rater l’événement à cause d’un carton rouge reçu contre Bordeaux il y a dix jours, pour mesurer l’importance de l’échéance.

«On a besoin de points pour recoller»

Du côté du Camp des loges, on mesure l’impact de Marcelo Bielsa, même si l’OM sort d’une victoire peu glorieuse contre Lens (2-1). «Il fait du bon boulot», glisse Blaise Matuidi. «Il avait les mêmes principes de jeu quand il était à l’Athletic Bilbao et ça donnait des matchs avec beaucoup d’intensité, poursuit David Luiz. Chaque joueur sait précisément ce qu’il doit faire sur la pelouse.»

Nouvelle allure mais aussi nouveau statut pour Marseille, assuré de quitter le Parc en leader. «On a besoin de points pour recoller et en les recevant, c’est une opportunité de le faire», estime Blaise Matuidi. «C’est un match à gagner, résume le défenseur brésilien. Mais même si on le remporte, ça ne nous assure pas de finir champion.» Non, mais ça pourrait être un sérieux coup de pouce.