PSG: Pour Blaise Matuidi, le choc contre l’OM «aura une saveur particulière cette année»

FOOTBALL Qualifiés pour les 8es de finale de la C1, les Parisiens se tournent vers la réception des Marseillais...

Propos recueillis par Romain Baheux

— 

Blaise Matuidi à la lutte avec le milieu de l'Apoel Nicosie Georgios Efrem au Parc des Princes, le 5 novembre 2014.
Blaise Matuidi à la lutte avec le milieu de l'Apoel Nicosie Georgios Efrem au Parc des Princes, le 5 novembre 2014. — FRANCK FIFE / AFP

Une victoire au petit trot contre l’Apoel Nicosie (1-0), une qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions assurée et Blaise Matuidi arrive tranquillement dans la zone mixte du Parc des Princes pour parler du choc contre l’OM. Le milieu de terrain du PSG ne veut pas laisser les hommes de Marcelo Bielsa creuser l'écart dimanche.

Que ressentez-vous après cette qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions?

On est très contents de passer après quatre matchs. C’était l’objectif, il est atteint. Maintenant, on veut conserver la première place de ce groupe mais ça ne sera pas évident parce que l’on est en concurrence avec une grosse écurie (le Barça) que l’on affrontera sur son terrain. Il y aura aussi un match contre l’Ajax Amsterdam qui ne sera pas facile.

Dimanche, c’est le choc contre l’OM. Qu’attendez-vous de cette rencontre?

Ce Classico a une saveur particulière car Marseille est devant cette année avec quatre points d’avance sur nous. On a besoin de points pour recoller. On les reçoit et c’est une opportunité pour nous de le faire.

Ce sera un match crucial?

Non, la saison est longue. Je ne pense pas que le résultat de ce match déterminera le champion de France mais ça reste important pour nous de nous imposer à domicile. On est dans une bonne série et on veut l’entretenir.

Que pensez-vous de l’entraîneur marseillais Marcelo Bielsa?

Il fait du bon boulot mais je ne me préoccupe pas de l’entraîneur de Marseille. Je suis concentré sur le Paris Saint-Germain et je préfère parler de mon entraîneur.