Marcelo Bielsa donne ses consignes à Brice Dja Djédjé, face à Reims le 23 septembre 2014.
Marcelo Bielsa donne ses consignes à Brice Dja Djédjé, face à Reims le 23 septembre 2014. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

FOOTBALL

OM : La montée en puissance des Marseillais vue par les entraîneurs «vaincus»

En atomisant Reims mardi soir (0-5), l'OM a enchaîné une 5e victoire d'affilée. Florilège des réactions de leurs derniers adversaires impressionnés par la machine olympienne...

L'éclatant succès des hommes de Marcelo Bielsa sur la pelouse de Reims mardi soir (0-5) est le dernier des cinq travaux de la belle série marseillaise. En étourdissant successivement Guignamp, Nice, Evian, Rennes et Reims, les coéquipiers d'André-Pierre Gignac ont pris les commandes de la Ligue 1 avec un jeu qui séduit les observateurs... Et les derniers adversaires de l'OM. 20 Minutes a compilé de manière chronologique les commentaires faits par les entraîneurs «vaincus» par l'équipe phocéenne pour saisir la montée en puissance des hommes de Bielsa.

Le 23 août. Guingamp-OM: 0-1. Première victoire pour Marcelo Bielsa après trois journées de Ligue 1, mais rien encore de très impressionnant. Pour Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur des Bretons: «Il y a une forme de logique dans la victoire de l'OM. Marseille a élevé son niveau de jeu, notamment techniquement, mais pas nous.» 

Le 29 août. OM-Nice: 4-0. Après une défaite lors de son premier match dans le nouveau Vélodrome face à Montpellier, l'OM débloque le compteur à domicile en écrasant Nice. Le score est lourd, mais Marseille a peiné une mi-temps. Pour Claude Puel, l'entraîneur niçois: «Cette équipe marseillaise a été très bonne. Ils ont très bien entamé le match avec beaucoup de détermination et beaucoup de pressing.»

Le 14 septembre. Evian-OM: 1-3. La trêve internationale n'a pas coupé les jambes des Marseillais. Sur le terrain d'Evian, les joueurs de Bielsa déroulent et mènent par trois buts d'écart, avant d'encaisser un but dans les arrêts de jeu. En conférence de presse, Pascal Dupraz, l'entraîneur savoyard, fait bref sur la performance marseillaise: «Cette équipe de l'OM est très efficace à l'extérieur.»

Le 20 septembre. OM-Rennes: 3-0. Les Bretons font jeu égal avec l'OM en première mi-temps. Mais André-Pierre Gignac débloque le score après la pause avec un doublé. Marseille prend les commandes de la Ligue 1. Pour Philippe Montanier, le coach rennais: «Ils (les Marseillais) ont un secteur offensif extrêmement performant car on l'a vu face à nous, on n'a pas concédé beaucoup d'occasions dans le jeu mais le moindre ballon qui traîne peut finir au fond avec un Gignac en grande forme. Il y a aussi un grand Mandanda.»

Le 23 septembre. Reims-OM: 0-5. Avec un Gignac qui marche sur l'eau et un secteur offensif brillant, l'OM écrase Reims et confirme son excellent début de saison. Jean-Luc Vasseur, l'entraîneur rémois, adresse ses louanges à la bande à Bielsa : «Marseille est sans doute la meilleure équipe du championnat du moment. Ils étaient forts athlétiquement, techniquement, et ils allaient plus vite. Cette équipe m'a donné l'impression d'un rouleau compresseur.»