Mercato: Cinq infos à savoir sur Abdelaziz Barrada, la nouvelle recrue de l’OM

FOOTBALL Il doit être le remplaçant de Mathieu Valbuena…

B.V.

— 

Abdelaziz Barrada avec le Maroc face au Cap Vert, à la CAN 2013
Abdelaziz Barrada avec le Maroc face au Cap Vert, à la CAN 2013 — JEFFROY GUY/SIPA

C’est la dernière recrue de l’OM. Abdelaziz Barrada, franco-marocain de 25 ans, vient de signer à Marseille en provenance des Emirats Arabes Unis pour remplacer numériquement Mathieu Valbuena. Si vous n’avez jamais entendu parler de lui -c’est un peu normal- voici quelques informations pour vous aider.

Il a été formé au PSG

Abdelaziz Barrada est un vrai francilien. Né à Provins, en Seine-et-Marne, il rejoint le PSG à 18 ans pour y jouer avec l’équipe réserve. Cité par La Provence, le directeur du centre de formation parisien Bertrand Reuzeau se souvient: «Paul Le Guen, qui était alors entraîneur de l’équipe première, l’appréciait beaucoup et le convoquait régulièrement à l’entraînement du groupe pro. Il avait déjà des qualités au-dessus de la moyenne, mais il manquait un peu de maturité sur le plan physique.» Pas conservé par le PSG, il décide en 2011, à 21 ans, de s’exiler à Getafe.

Il est un peu de mauvaise foi

De fait, Barrada est un vrai supporter du PSG. Dans une interview donnée à la République de Seine-et-Marne, lors d’un retour en famille à Provins en 2013, il le dit clairement: «Le PSG est le club qui m’a fait grandir. J’ai toujours été supporter. Aujourd’hui, c’est vrai que c’est tentant. Le club a changé de dimension et cela fait rêver. Jouer à côté de Zlatan Ibrahimovic serait un rêve.» Ce qui ne l’a pas empêché d’assurer, ce mercredi lors de sa présentation, que «jouer à Marseille était un rêve de gosse». Une mauvaise foi qu’on comprendra bien: c’est pas simple de se faire accepter à l’OM si l’on annonce dès le premier jour qu’on adore le PSG.

Il est le choix de Bielsa

C’est la première vraie recrue de l’OM étiquetée «Marcelo Bielsa». Si le nouvel entraîneur de l’OM a donné son accord pour les venues de Michy Batshuayi et Romain Alessandrini, Abdelaziz Barrada, c’est son idée. «Il lui a tapé dans l’oeil lors d’un Getafe -Athletic Bilbao où il a mis le feu, explique un proche du joueur, toujours dans La Provence-. Depuis, il le suit avec attention.» Jusqu’à le faire venir à la première occasion venue, pour 5 millions d’euros. «C’est Bielsa qui m’a donné envie de venir ici», concluait d’ailleurs Barrada lors de sa présentation.

Il tire mieux les coup-francs que Cristiano Ronaldo

Très à l’aise techniquement, vif et endurant, Barrada s’est fait une petite réputation en Espagne de 2011 à 2013, avant de rejoindre les Emirats l’an passé. Angel Torres, le président de Getafe, s’était même enthousiasmé: «C’est un super joueur, un mec éduqué. Et il tire mieux les coups-franc que Cristiano Ronaldo! C’est sûr que l’on va beaucoup parler d’Abdel dans les mois à venir.»

Il a participé aux JO avec le Maroc

Né en France, Abdelaziz Barrada aurait pu jouer pour les Bleus. Mais il a préféré le Maroc, parce qu’«ils m’ont appelé les premiers», explique-t-il dans les colonnes de SoFoot. Mais «de toute façon j’avais déjà choisi le Maroc. Je n’ai pas disputé la CAN parce que mon club s’était mis d’accord avec la fédération. J’ai participé aux qualifs pour les JO, et nous nous sommes qualifiés.» A Londres, Barrada a marqué face au Honduras (2-2), mais ça n’a pas suffi pour passer les poules.