Tour de France 2014: Pour Romain Bardet, «il y a une forte éventualité» qu’AG2R mise sur Jean-Christophe Péraud pour le général

CYCLISME Le jeune coureur a perdu près de deux minutes dans la première étape pyrénéenne…

R.B.

— 

Romain Bardet le 22 juillet 2014 sur le Tour de France.
Romain Bardet le 22 juillet 2014 sur le Tour de France. — JEFF PACHOUD / AFP

Le port de Balès a peut-être tué les espoirs de podium de Romain Bardet. Troisième du général au départ de la seizième étape mardi, le coureur de la formation AG2R a été décroché dans l’ascension du col pyrénéen, ultime difficulté de la journée, et a cédé près de deux minutes sur Vincenzo Nibali, Alejandro Valverde, Thibaut Pinot et Jean-Christophe Péraud, le co-leader de son équipe. De là à sacrifier le jeune homme (23 ans), maintenant cinquième, au profit de son aîné (37 ans)?

Le contre-la-montre dans un coin de la tête

«Il a une chance de finir sur le podium du Tour. On va en discuter avec le staff de l’équipe mais c’est une forte éventualité», a déclaré Romain Bardet au micro de France Télévisions.

Quatrième à 6’08 du Maillot jaune Vincenzo Nibali, Péraud pointe un peu plus d’une minute derrière son compatriote Thibaut Pinot. Ses qualités de rouleur lui donnent un avantage sur le coureur de la formation FDJ. fr dans l’optique du contre-la-montre prévu lors de l’avant-dernière étape de la Grande Boucle. Avant cela, il reste encore deux étapes dans les Pyrénées à négocier pour l’ancien vététiste.