RC Lens: Antoine Kombouaré ne vient pas à l’entraînement «tant que le club sera en Ligue 2»

FOOTBALL Le club artésien n’a pas bouclé son budget pour l’élite…

R.B.

— 

Antoine Kombouaré en mars 2014.
Antoine Kombouaré en mars 2014. — POL EMILE / SIPA/SIPA

Depuis la reprise, on ne l’a pas vu avec ses joueurs. Artisan de la montée du RC Lens en Ligue 1, son entraîneur Antoine Kombouaré sèche les séances du club artésien, rétrogradé en Ligue 2 par la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) pour un trou de dix millions d’euros dans son budget. Interrogé par RTL mercredi, le technicien artésien a confirmé qu’il ne reviendrait pas tant que la situation ne serait pas réglée.

«C’est un message fort que j’envoie à mes dirigeants. Aujourd’hui je ne suis pas content. Je tape du poing sur la table pour dire Monsieur l’actionnaire, Monsieur Martel, faites ce qu’il faut pour que le travail que l’on a fait soit respecté.»

«Ce qui compte, c’est qu’ils mettent les sous sur la table»

Si le président lensois reste optimiste, Antoine Kombouaré semble lui lasser des promesses. «Parler ne sert à rien. Aujourd’hui, c’est des actes forts qu’il faut. Moi je dis que je ne viens pas à l’entraînement tant que le club est en Ligue 2. Mais demain, dès que le club sera en Ligue 1, je serai présent, a-t-il annoncé. Aujourd’hui, la façon d’agir de Gervais Martel et des dirigeants n’est pas importante. Ce qui compte c’est qu’ils mettent les sous sur la table.»

Le RC a annoncé mercredi qu’il faisait appel de la décision de la DNCG auprès du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Une audience s’y tiendra entre le club artésien et le gendarme financier du football français en présence d’un médiateur.