Dernier espoir pour Lens de jouer en Ligue 1

FOOTBALL Lens va abattre sa dernière carte pour avoir le droit de rester en Ligue 1 devant le comité national olympique et sportif français...

Gilles Durand

— 

M.Libert/20 Minutes

Sur le site de la Ligue de football professionnel, Lens est encore en Ligue 1. Pourtant, l'avenir du club nordiste est désormais entre les mains du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Le président du RC Lens, Gervais Martel, a annoncé avoir fait appel, ce mercredi, auprès de l'institution pour contester la décision de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) d'obliger son club à rester en Ligue 2. Reçus mardi par le gendarme financier de la Ligue, les dirigeants du Racing n'avaient pu apporter les 10 millions d'euros manquants pour boucler le budget prévisionnel de 48 millions d'euros présenté à la fin du mois de juin.

La dernière chance?

Que peut-il se passer lors de l'audience au CNOSF?  Un conciliateur va réunir les représentants du club et de la DNCG pour tenter une dernière médiation. Deux options: si les deux parties tombent d'accord, ce qui est rare, la procédure s'éteint; s'ils ne s'accordent pas, une conciliation est proposée mais elle n'a rien d'obligatoire. «Les deux parties ont un mois pour s'y opposer», précise le CNOSF.

Les scénarios possibles?

Faute d'obtenir les 10 millions de son actionnaire azeri Hafiz Mammadov, Lens peut proposer un nouveau budget. Le versement des 10 millions manquant  peut aussi intervenir d'ici à l'audience. La DNCG pourrait alors accepter de réexaminer le dossier lensois. Pour mémoire, l'OGC Nice avait été admis dans l'élite après un passage devant le CNOSF, dix jours avant le début de la saison en 2002.

Y aura-t-il une suite dans les recours?

Le RC Lens assure qu'il va jouer sa dernière carte devant le CNOSF. Pourtant, en genéral, le passage devant le CNOSF n'est «qu'un recours préalable obligatoire avant de pouvoir déclencher une procédure auprès d'un tribunal administratif ou civil», explique-t-on au comité olympique. «Nous n'irons pas plus loin dans les recours», précise le service communication de Lens.

Rassemblement de soutien des supporteurs

Le club de supporteurs lensois Kop Tony Marek a décidé d'organiser, samedi matin une manifestation de soutien au club, «contre la décison de la DNCG qui refuse la montée en Ligue 1». Rendez-vous est donné sur le parking du stade bollaert, via un site Facebook. Ce mercredi midi, ils étaient plus de 10.000 à s'être inscrits.