VIDEO. Mondial 2014: Les Camerounais perdent la tête

FOOTBALL Le défenseur Assou-Ekoto a asséné un coup de tête à son coéquipier Benjamin Moukandjo…

N.C.

— 

Capture d'écran du coup de tête d'Assou Ekoto sur Moukandjo, le 18 juin 2014
Capture d'écran du coup de tête d'Assou Ekoto sur Moukandjo, le 18 juin 2014 — Capture d'écran 20minutes

Une soirée parfaite… mais à l’envers. Corrigé par la Croatie (4-0), le Cameroun a complètement sombré mercredi soir. Alexandre Song a commencé par se faire expulser pour un coup de coude dans le dos de Mario Mandzukic. Une manière de perpétuer une triste tradition familiale, puisque son oncle Rigobert avec reçu deux cartons rouges lors des Coupes du monde 1994 et 1998. Face à l’ampleur de la catastrophe, c’est Benoît Assou-Ekotto qui a ensuite craqué, en fin de match.

Le défenseur camerounais a reproché à Benjamin Moukandjo d’avoir continué à jouer alors qu’un de leurs coéquipiers était au sol. Mais pour ce faire, il n’en est pas resté aux mots et a tenté de lui asséner un coup de tête. Un peu raté, heureusement pour le Nancéen, qui était prêt à répondre quand Achille Webo est intervenu pour séparer les deux hommes.


Cet épisode constitue le point d’orgue d’une compétition catastrophique pour les Camerounais, entamée par le faux départ pour le Brésil suite à l’histoire des primes et poursuivie avec la polémique sur l’état de santé de Samuel Eto’o. Jusqu’au match de mercredi soir, donc, qualifié de «déroute collective» par le site Jeune Afrique.