Fair-play financier: Le PSG sanctionné par l'UEFA?

FOOT Neuf clubs seront sanctionnés...

20 minutes avec AFP

— 

Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, en janvier 2014, au Parc des Princes.
Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, en janvier 2014, au Parc des Princes. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le PSG risque de passer à la caisse. Neuf clubs, sur lesquels le travail des experts du fair-play financier se poursuit, seront sanctionnés, a annoncé un porte-parole de l'UEFA sans donner les noms de ces formations.

«Suite à la période pendant laquelle la Chambre d'instruction de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) a surveillé la conformité des clubs au règlement du fair-play financier, l'UEFA confirme que sur les 237 clubs ayant participé aux compétitions de clubs de l'UEFA 2013/14 (et qui étaient donc soumis aux exigences d'équilibre des comptes de cette saison), 76 ont été sommés de soumettre des informations supplémentaires. Sur ce groupe, l'analyse est terminée concernant 67 clubs et ne se poursuit que sur les neuf clubs restants», explique l'UEFA dans un communiqué sur son site.

1,7 milliard d'euros de pertes

L'instance européenne ne précise pas les noms des clubs toujours sous enquête, mais ajoute dans son communiqué que «de plus amples informations seront fournies une fois que ce processus sera achevé». Selon plusieurs sources, le Paris SG et Manchester City feraient partie de cette liste de neuf clubs. Le Parisien révélait cette semaine que le PSG aurait négocié une amende de plusieurs dizaines de millions d'euros.

La chambre d'instruction, qui a épluché les comptes des clubs, peut elle-même prononcer des sanctions ou conclure des règlements à l'amiable. Les cas les plus sérieux, ou les clubs ayant rejeté une proposition de règlement à l'amiable, seront pour leur part renvoyés devant la chambre de jugement, qui doit se prononcer en juin.

Avec le fair-play financier, l'UEFA entend assainir les finances des clubs de l'élite européenne, dont les pertes ont atteint jusqu'à 1,7 milliard d'euros en 2011. Le fair-play financier ne concerne pas tous les clubs européens mais seulement ceux qualifiés pour les Coupes d'Europe.