Le Bayern Munich champion d'Allemagne mardi soir?

FOOTBALL Les Bavarois peuvent s'assurer de conserver leur titre...

avec AFP

— 

Les joueurs du Bayern Munich le 22 mars 2014 à Mayence.
Les joueurs du Bayern Munich le 22 mars 2014 à Mayence. — PixxMixx/Pixathlon/SIPA

Trois jours après l'occasion manquée à Mayence, le Bayern Munich vient chercher mardi au Hertha Berlin les trois points manquants pour assurer son 24e titre de champion dès la 27e journée, soit plus vite encore que l'an dernier.

Une 19e victoire de rang et le Bayern Munich sera champion, sans se soucier cette fois du résultat de Dortmund. Ribéry et les siens auraient en effet au minimum 23 points d'avance alors qu'il n'en resterait que 21 disponibles.

Guardiola a réaffirmé lundi que, pour lui, ce titre national «est le plus important» des trois que le Bayern défend après le triplé historique la saison dernière. Car «c'est difficile de rester concentré chaque semaine sur la victoire, de démontrer que tu es meilleur que l'adversaire, a-t-il souligné. Et si tu remportes le titre, c'est que la saison fut bonne».

Un sacre dès mardi soir permettrait au «Rekordmeister» de se mettre pleinement en mode Ligue des champions à une semaine du déplacement à Manchester United en quarts de finale aller.

Pep Guardiola veut éviter la douche de bière

Le Catalan a prévu d'emmener tous ses joueurs dans la capitale, même Thiago qui a visiblement récupéré d'une cuisse douloureuse qui l'avait privé du déplacement samedi à Mayence (0-2).

Le coach est-il prêt pour la traditionnelle douche de bière en cas de succès ? «Si on joue bien, que l'on gagne et que l'on devient champion, je filerai au vestiaire. Et je ne pense pas que les joueurs pourront me rattraper», a-t-il assuré. Ses joueurs sauront où le trouver...

Si le Hertha (9e) a donné du fil à retordre au match aller à Munich (3-2), l'équipe de Jos Luhukay se présente dans de moins bonnes dispositions. Elle reste sur deux nettes défaites de rang (3-0) et n'a pris qu'un seul point lors de ses quatre dernières apparitions au stade olympique.