Ligue 1: Ajaccio-PSG à revivre en live comme-à-la-maison (1-2, score final)

J.L.

— 

Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani, le 18 août 2013 au Parc des Princes.
Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani, le 18 août 2013 au Parc des Princes. — M.Euler/SIPA
Terminado. Paris s'en sort pas mal du tout, franchement. Mais le boulot est fait. A Lille d'en faire autant. On se retrouve tout à l'heure pour le multiplex. Des bises.
92e: Ce contrôle porte-manteau de Cavani...derrière il rate son deul devant Ochoa mais c'est un détail...
89e: Lucas, ça te dit de servir à qque chose ou bien?
86e: Laaaaaaaaaaasne t'as pas le droit ! Le milieu corse avait tou son temps pou cadrer cette tête...une honte.
83e: Eduardo encore ! Il est un poil court pour redresser ce corner...Mais franchement un nul aurait pas été scandaleux...
78e: l'ACA met tapis avec l'entrée d'Aboubakar Camara. Au bluff.
74e: Le buuuuuuut de Matuidi ! Avec au passage un petit râtounet pas dégueu de Javier. Bon coaching de Blanc.
72e: A la place de Lavezzi....Et Alex. Lolo sort les cojones.
71e: Lucas et Pastore IN. Connais pas.
69e: Un peu quand même nan ?



66e: La mancheeeeeeette de Sirigu ! Eduardo a failli nous plante run doublé...
65e: L'arrière-gauche d'Ajaccio je connaissais pas et je comprends pourquoi. Techniquement c'est le néant.
59e: Cette aile de pigeon d'Ibra...paye ta pubalgie si t'essayes de faire la même chose...
57e: Lavezzi, quand le but n'est pas tout fait, il manque de spontanéité c'est terrible...
53e: Moi je serais Laurent Blanc je ferais rentrer Lucas. Mais je suis pas Laurent Blanc. Snif.
50e: Ibra perd toujours autant de ballons. Monsieur n'a pas envie aujourd'hui.
46e: Allez on est repartis, dans un silence de mort.
Mi-temps. Il y a match comme on dit, même si je ne vois pas Ajaccio tenir encore 45 minutes à ce rythme.
43e: C'est mérité mais n'empêche que c'est poussif cette affaire
41e: Paris égalise ! Perte de balle archiconne d'André -ou faute ? Et Ibra donne un caviar russe à Lavezzi. Même lui ne pouvait la rater.
36e: Au tour de Cavani! L'Urugayen avait régalé dans sa prise de balle mais sa frappe enroulé léchouille la barre d'Ochoa.
34e: Qu'est-ce qu'il prend Rabiot avec son physique de pucelle. Ils vont me le casser là.
32e: Cavalli, ce Valbuena du pauvre. Au moins au niveau des plongeons.
30e: Le poteau sur ce coup-franc vicelard d'Ibra; Vous la sentez la soirée galère pour Paris ?
27e: Lavezzi, parfois, c'est à se demander ce qui lui sert de cerveau.
24e: Les mecs sont en train de taper le PSG et il y a zéro ambiance en tribunes. Voilà.
19e: Je vais vous surprendre, mais on est plus prêt d'un deuxième but ajaccien en contre que d'autre chose...
18e: J'aime beaucoup



16e: Cet attentat de Faty...Sérieusement? Déjà qu'il est pas épais Rabiot...
13e: Ohhhhhh la belle double lame corse sur Motta et Lavezzi. Ca c'est de la semelle en retard.
12e: Déjà le 57e corner parisien. Enfin plus ou moins.
11e: La première parade d'Ochoa sur ce plat du pied de Lavzzi. Il va nous sortir des stats de gardien de hand ce soir.
10e: On est encore loin du bout mais avouez que ce serait drôle non ?
8e: Ebé...
7e: Ajaaaaaaaaaaaaaaaaaccio qui marque ! Incroyable ! L'action est collector en plus. C'est Eduardo qui la met au fond....
5e: Comme au match aller quoi...


3e: Première claquette d'Ochoa sur un coup-franc lointain. Il va falloir qu'il soit en forme le Momo.
1e: C'est parti à François Coty ! Sur une pelouse superbe, c'est à signaler.
16h59: Une petite pensée pour Lyon, seule équipe à avoir réussi l'exploit de perdre en Corse. Chapeau les gars.
16h57: En théorie, ce match ne devrait pas faire un pli, mais tout 2àe de L1 qu'il est, Ajaccio a reste sur trois matchs nuls de rang contre le PSG. Et ouais.
16h55: Le onze corse. Avec du Faty dedans.



16h52:  Je vous ai trouvé la compo parisienne. La même qu'à Brest cette semaine en Coupe de France.



16h50: Bonjour à tous, c'est parti pour le premier live de la journée et pas n'importe lequel puisque c'est le PSG

L’air de rien, c’est un premier petit trou en tête de la L1 que peut nous faire Paris en cas de victoire en Corse. Surtout sur l’AS Monaco, qui ne fait que gâcher en ce moment. Cinq points cela représenterait déjà quelque chose à ce stade de la saison, en attendant de voir comment se comporte Lille avec la pression face à Reims dimanche soir au grand Stade. Bref, ce serait tout bon à condition d’en finir avec cette petite-malédiction face à Ajaccio, qui prend –trop- souvent des points à Paris pour une équipe presque condamnée à la L2. D’ailleurs Blanc n’a pas fait dé cadeaux en dégainant l’équipe type, la même qui a humilié Brest cette semaine.

>> Parce que un match du PSG ne se rate pas, je compte sur vous pour m’accompagner à partir de 16h45