Coupe de la Ligue: Cavani libère Paris du piège stéphanois

FOOTBAL Le PSG se qualifie après la prolongation...

Romain Baheux au Parc des Princes

— 

Le Parisien Van der Wiel face au Stéphanois Fabien Lemoine, le 18 décembre 2013
Le Parisien Van der Wiel face au Stéphanois Fabien Lemoine, le 18 décembre 2013 — MARTIN BUREAU / AFP

Saint-Etienne aime décidément compliquer la vie des Parisiens. Après avoir secoué le PSG en octobre, l’avoir battu au Parc des Princes et sorti de la Coupe de la Ligue la saison dernière, les Stéphanois ont encore empêché les hommes de Laurent Blanc, finalement qualifiés dans les derniers instants de la prolongation (2-1, a.p), de passer une soirée tranquille.

Jusqu’à un quart d’heure de la fin, elle semblait pourtant l’être pour le club de la capitale, lancé tout droit vers une qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue.

De la fatigue avec Lille

Après l’ouverture du score d’Edinson Cavani, encore excellent, on ne voyait pas trop comment les Verts pouvaient venir perturber une formation composée essentiellement d’habituels titulaires. Mais à force de rater des occasions, le PSG a permis aux Stéphanois de croire toujours un peu à la possibilité d'une prolongation. Et autorisé Mevlut Erding, un ancien de la maison, à égaliser.

Une fois dans la demi-heure supplémentaire, ces derniers ont cru pouvoir tenir jusqu’aux tirs au but, épreuve où ils avaient disposé du PSG la saison dernière. Mais Cavani, auteur d'un doublé et son treizième but sur les deux derniers mois avec Paris, tuait leurs espoirs à quelques secondes du terme. Paris verra les quarts de finale de l’épreuve mais Laurent Blanc se serait bien passé de solliciter autant ses joueurs avant la réception de Lille, dimanche. Mais face aux Verts, le PSG a appris à ne plus rien prévoir à l’avance.