Bagarre: Suspension levée pour un joueur de Gravelines

avec AFP

— 

Lille, le 18 septembre 2013. Match amical de pro A de basket qui opposait le Basket Club Maritime (BCM) à Orléans salle Saint Sauveur. Ici Yakhouba Diawara.
Lille, le 18 septembre 2013. Match amical de pro A de basket qui opposait le Basket Club Maritime (BCM) à Orléans salle Saint Sauveur. Ici Yakhouba Diawara. — M.Libert/20 Minutes

La Ligue nationale de basket (LNB) a levé provisoirement mercredi la suspension du Gravelinois Yakhouba Diawara, l'un des cinq basketteurs impliqués dans le pugilat qui a éclaté lors du match samedi à Paris entre son équipe et le Paris-Levallois.

«Au vu des éléments en la possession de la commission (juridique et de discipline de la LNB) à ce jour et dans l'attente de clarifier la responsabilité de Yakhouba Diawara dans les incidents qui se sont déroulés durant la rencontre, le président de la commission a décidé de lever la suspension provisoire de Yakhouba Diawara à compter de ce jour (mercredi)», a expliqué la LNB dans un communiqué.

«Séparer les différents protagonistes»

L'intérieur du BCM pourra donc disputer les deux prochains matchs de championnat de France en attendant la décision de la commission de discipline qui doit se réunir le 26 décembre. Diawara, 31 ans, avait assuré qu'il n'avait porté aucun coup durant la bagarre, intervenant uniquement pour «séparer les différents protagonistes».

L'échauffourée avait démarré à moins de huit secondes de la fin du match - mené 86 à 78 par le Paris-Levallois - après une altercation entre le Parisien Daniel Ewing et le Nordiste Yannick Bokolo. Ces deux joueurs ainsi que Cyril Akpomedah de Gravelines et Jawad Williams du Paris-Levallois, dont les suspensions à titre conservatoire courent toujours, manqueront eux au minimum les deux prochains matchs de ProA.