Ligue des champions: Pour Bacary Sagna, «l'OM ne mérite pas» d'être la risée de l'Europe

A Londres, propos recueillis par Romain Baheux

— 

Bacary Sagna lors du match entre Arsenal et Marseille le 26 novembre 2013.
Bacary Sagna lors du match entre Arsenal et Marseille le 26 novembre 2013. — ADRIAN DENNIS / AFP

Il a passé des soirées bien plus compliquées en Ligue des champions. Titularisé lors de la victoire d’Arsenal contre l’OM mardi soir (2-0), le latéral droit des Gunners Bacary Sagna se projette maintenant sur le dernier match de la poule contre Naples, où Arsenal jouera sa qualification pour les huitièmes de finale. Vainqueur (2-0) à l’aller, les Gunners seront qualifiés en cas de faux pas de Dortmund, d’une victoire ou d’un nul en Italie ou d’une défaite par moins de deux buts d’écart.

Arsenal a assuré l’essentiel…

C’était important de s’imposer ce soir pour espérer une qualification pour les huitièmes de finale. On a marqué dès le début, ça nous a mis en confiance. On savait que ça allait se jouer à la fin dans ce groupe et c’est ce qu’il va se passer. Ça se jouera à Naples maintenant. La qualification va être très difficile à aller chercher là-bas. Ils seront chez eux, on s’attend à une grosse ambiance là-bas.

Avec cinq défaites en cinq matchs de Ligue des champions, l’OM mérite-il d’être la risée de l’Europe?

Non, je ne pense pas. C’est difficile pour eux, ils sont tombés dans un groupe compliqué. Au match aller chez eux, ils nous ont posé des grandes difficultés et ils auraient pu même s’imposer. Le football se joue à rien parfois. Là, on les a mis en difficulté d’entrée avec ce but.

La qualification pour la Coupe du monde a-t-elle libéré les joueurs français?

Je pense que cela fait surtout du bien aux joueurs de l’équipe de France mais aussi à tous les Français. On avait besoin de se rassurer et de montrer que l’on a une belle équipe malgré les difficultés du passé. On a à cœur de montrer une belle image et de réussir une belle Coupe du monde.