Ligue 1: Monaco remet Nantes à sa place

FOOTBALL Les Monégasques ne se laissent pas décrocher par le PSG...

David Phelippeau, à Nantes
— 
NANTES, le 24/11/2013 DJORDJEVIC, lors du match FCN MONACO
NANTES, le 24/11/2013 DJORDJEVIC, lors du match FCN MONACO — F. ELSNER / 20 MINUTES

La marche est toujours trop haute pour le FC Nantes. Dimanche soir, dans un stade de la Beaujoire encore très bruyant, les Canaris  (5es) ont encore manqué l’occasion de monter sur le podium de la Ligue 1 en s’inclinant contre Monaco (3e), qui repart aux trousses du PSG. Contre Lille (défaite 0-1), fin octobre, les Canaris avaient montré au grand jour des lacunes dans l’impact physique. Cette fois-ci, contre la formation de Ranieri, ils ont souffert de la comparaison sur le plan technique. James Rodriguez, Mouthino ou Obbadi ont monopolisé le ballon, sans toujours être pertinents dans les trente derniers mètres.

>> Le match à revivre en live-comme-à-la-maison

Le FC Nantes a ainsi dû se résoudre à défendre donnant à ce match des allures de partie d’échec pas toujours passionnante. Le gardien de but nantais Rémy Riou a sauvé les siens à plusieurs reprises mais c’est surtout la maladresse des joueurs de la Principauté qui les a empêchés de vivre une soirée plus tranquille sur les bords de l’Erdre. Un manque d’efficacité qui sera sans doute rédhibitoire face à des plus grosses cylindrées.

Falcao, lègèrement diminué selon Ranieri a d’ailleurs tout rater avant de sortir à l'heure de jeu. Sept minutes plus tard, c’est finalement Obbadi qui se transformait en buteur-sauveur d’un magnifique tir contré (0-1, 70e). Nantes poussait mais de façon désordonnée, comme trop souvent. Ils auraient pourtant dû bénéficier d’un penalty à quart d'heure de la fin... Dans le douleur, Monaco a montré au FCN le chemin qui lui reste à parcourir pour jouer dans la cour des grands