Ballon d’Or: Franck Ribéry floué par le report du vote?

R.S.

— 

Franck Ribéry en course pour le Ballon d'Or cette saison.
Franck Ribéry en course pour le Ballon d'Or cette saison. — SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

Si Franck Ribéry avait une chance de gagner le Ballon d’Or, celle-ci s’est probablement envolée cette semaine. Le report de la date de remise des votes par la Fifa ne devrait pas le favoriser dans sa lutte à distance avec Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Zlatan Ibrahimovic, les trois autres favoris pour le trophée de meilleur joueur de l’année.

Initialement bloqué au 15 novembre, le vote a été étendu jusqu’au 29, ce qui laisse un vrai boulevard à Ronaldo, si les 14 jours de rab doivent être décisifs. La Fifa a accordé cette rallonge aux jurés car un nombre trop faible de réponses avait été envoyées jusqu’à présent. Si les retardataires étaient indécis, ils seront influencés par les dernières semaines pour faire leur choix. L’illustration d’un «un complot anti Messi» selon la presse espagnole.

Tout bénef pour Ronaldo

Dans ce dernier virage, c’est clairement CR7 qui devrait prendre l’avantage. Même s’il n’a rien gagné en 2013, le Portugais réalise un début de saison remarquable en club. Il vient aussi de marquer les esprits lors du barrage pour la Coupe du monde contre la Suède de Zlatan en inscrivant un triplé. Une performance qui intervient quelques heures après l’annonce du report, comme si la Fifa craignait que le meilleur joueur du monde ne soit pas à la Coupe du  monde en juin prochain.

Dans le même temps, Franck Ribéry s’est fracturé une côte contre l’Ukraine et manquera au moins une journée de championnat avec son club. Lionel Messi, lui, s’est blessé à la cuisse ce qui le laissera sur le carreau jusqu’à la fin du vote. L’Argentin a d’ailleurs fait l’éloge de Ronaldo récemment. «Voilà longtemps qu'il fonctionne sur ce rythme et qu'il soit à son meilleur niveau ou un peu en-deçà ne change rien à son efficacité.»

«Procédé truqué depuis le départ»

Mais bizarrement, la décision de la Fifa a été très contestée au Portugal. «Le procédé ne nous semble pas transparent. L'extension du délai en raison d'un petit nombre de voix recueillies signifie que les gens ont cessé de croire dans un procédé qui est truqué depuis le départ», a déclaré jeudi soir le président de la fédération portugaise, Fernando Gomes, sur la chaîne RTP. Truqué en faveur de Ronaldo peut-être?