France-Ukraine: Fomenko, le sélectionneur de l’Ukraine, ne s’attend pas «à un match calme»

Au Stade de France, B.V.
— 
Le sélectionneur de l'Ukraine, Mikhaël Fomenko, en 2013
Le sélectionneur de l'Ukraine, Mikhaël Fomenko, en 2013 — Sergei Chuzavkov/AP/SIPA

Même après une victoire, les réponses sont toujours aussi lapidaires. Interrogé en conférence de presse à la veille du match retour face à la France, le sélectionneur de l’Ukraine est apparu plutôt serein, même si il a confié que son équipe était «fatiguée» après le match de vendredi. Surtout, il s’attend au même genre de combat mardi soir, sur la pelouse du Stade de France.

«Je ne pense pas que ce sera un match calme, explique Mikhaël Fomenko. Ce sera difficile pour les deux équipes mais on va se battre pour gagner. Conscient que l’équipe de France va «plutôt attaquer que protéger son terrain», le sélectionneur Ukrainien assure que le jeu de son équipe «dépend de celui de son adversaire. Si notre adversaire est agressif, on le sera aussi. Mais toujours dans les règles.»