France-Ukraine: Pour Robert Pires «Mathieu (Valbuena) apporte un grain de folie»

A Marseille, Charles Dannaud

— 

L'ancien internation français Robert Pires, le 8 novembre 2013 à Londres.
L'ancien internation français Robert Pires, le 8 novembre 2013 à Londres. — GLYN KIRK / AFP

Champion du monde en 1998, Robert Pires a joué à l’OM de 1998 à 2000, jusqu’à son départ pour Arsenal. Il revient sur ce que pourrait apporter la titularisation de Mathieu Valbuena ce soir, en match retour du barrage contre l’Ukraine alors que Didier Deschamps lui avait préféré Samir Nasri vendredi. 

Pensez-vous que Didier Deschamps devrait titulariser Mathieu Valbuena ce soir?

La décision revient au sélectionneur, qui doit choisir entre deux très bons meneurs de jeu. Mathieu est un peu moins bien physiquement, cela se voit à ses performances en club. C’est peut-être pour cela que Didier lui a préféré Samir. 

Pensez-vous que les propos de Franck Ribéry en faveur de Samir Nasri aient pu peser?

Je n’espère pas! Ce n’est pas à un joueur de décider, surtout en équipe de France. Mais je ne pense pas que Didier soit influençable. 

Comment Olivier Giroud s’entend-il avec Valbuena?

Je le vois souvent, et je peux dire qu’il s’entend très bien avec Mathieu, comme, d’ailleurs, avec tout le monde. Mais il y a des gens avec qui le feeling passe mieux. 

Qu’est-ce que Valbuena peut apporter à l’équipe de France?

Mathieu apporte un grain de folie et on sait qu’on peut toujours compter sur lui. Il se retourne vite, dribble facilement, est habile, et il obtient de bons coups-francs. Il a très souvent apporté quelque chose à l’équipe. 

Quel accueil recevra-t-il au Stade de France?

Bon, j’espère. Il faut arrêter avec les anti-marseillais, ou les anti-lyonnais. Les joueurs n’auront qu’un seul maillot sur les épaules.

Qu’attendez-vous de Valbuena?

J’attends de tous les joueurs qu’ils fassent le maximum et qu’ils honorent leur maillot par une réaction d’orgueil sur le terrain.