Equipe de France: Laurent Koscielny, rouge de «nervosité» et de «frustration»

FOOTBALL Le défenseur français a coûté cher à son équipe et sera absent du match retour…

B.V., à Kiev
— 
Laurent Koscienly, expulsé lors de la défaite 2-0 de l'équipe de France en barrages face à l'Ukraine, le 15 novembre 2013.
Laurent Koscienly, expulsé lors de la défaite 2-0 de l'équipe de France en barrages face à l'Ukraine, le 15 novembre 2013. — S.SUPINSKY/AFP

Le pire dans tout ça, c’est qu’il réalisait jusque-là un très bon match. Meilleur français sur le terrain, Laurent Koscielny a passé 80 minutes a colmater les brèches laissées par ses compères de la défense, avant de craquer de lui-même, sur deux actions presque anodines.

>> Revivez le match en live-comme-à-la-maison

D’abord en accrochant bêtement Zozulya dans la surface, offrant à Yarmolenko le penalty du 2-0 pour l’Ukraine, puis en frappant Kucher au visage, quelques minutes plus tard. Expulsé, le défenseur français manquera du coup le match retour, mardi à Saint-Denis.

«Il y avait de la nervosité et de la frustration de sa part, a commenté son sélectionneur Didier Deschamps. Ça fait partie du haut niveau, des fois il y a de la provocation mais il faut savoir garder son calme dans ce genre de situation.»