Premier League: La décision de laisser Hugo Lloris jouer jugée «irresponsable»

B.V.

— 

Hugo Lloris reste au sol après un contact avec Romelu Lukaku lors du match entre Everton et Tottenham le 3 novembre 2013.
Hugo Lloris reste au sol après un contact avec Romelu Lukaku lors du match entre Everton et Tottenham le 3 novembre 2013. — Matt West/BPI/REX/REX/SIPA

Mise à jour: Le gardien de Tottenham et capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris, sévèrement touché à la tempe par le genou de Romelu Lukaku dimanche contre Everton, a passé des examens médicaux et a obtenu le feu vert médical, ont annoncé lundi les Spurs. «Le club peut confirmer que Lloris a passé des examens par précaution et qu'il a pu obtenir le feu vert pour rejoindre Londres la nuit dernière», assure son club sur son site internet.

Aux dernières nouvelles, Hugo Lloris se porte bien. Le genou de Romelu Lukaku aussi. Dimanche, lors d’un match de Premier League entre Everton et Tottenham, l’attaquant belge est venu percuter avec sa rotule le visage du gardien français, qui a immédiatement perdu connaissance, avant de reprendre ses esprits et de terminer le match. Une décision «irresponsable», selon une association anglaise contre les dommages cérébraux, qui en veut au coach de Tottenham André Villas-Boas d’avoir laissé son gardien sur le terrain.

«Nous sommes très inquiets qu’un club de football puisse avoir une attitude aussi irresponsable et cavalière pour la santé d’un joueur, lance ainsi Luke Griggs, porte-parole de l’association Headway. «Quand quelqu’un souffre d’un coup à la tête tellement sévère qu’il perd  conscience, il est vital qu’il  soit examiné d’urgence avec les moyens médicaux appropriés. Un physio ou un docteur sur le terrain ne peut pas juger de la sévérité des dommages causés au cerveau du joueur.»

Et le porte-parole de conclure: «En restant sur le terrain, le joueur aurait pu aggraver sa blessure et endommager encore plus son cerveau. Il aurait dû être remplacé immédiatement et amené dans un hôpital pour y passer des tests.»