Affaire Jaziri: L'ATP blanchit le Tunisien contraint au forfait contre un Israélien

TENNIS Sa fédération l'avait expressément invité à ne pas jouer son match contre Amir Weintraub...

avec AFP

— 

Le tennisman tunisien Malek Jaziri, empêché de jouer pour raisons politiques contre l'Israélien Amir Weintraub, le 20 octobre 2012, à Moscou.
Le tennisman tunisien Malek Jaziri, empêché de jouer pour raisons politiques contre l'Israélien Amir Weintraub, le 20 octobre 2012, à Moscou. — ALEXANDER NEMENOV / AFP

L'association des joueurs de tennis professionnels (ATP) a blanchi Malek Jaziri, le tennisman tunisien contraint au forfait par sa Fédération pour ne pas avoir à affronter un Israélien au tournoi de Tachkent, a-t-on appris jeudi auprès de l'ATP. «L'enquête de l'ATP au sujet du forfait de Malek Jaziri est achevée. Nous n'avons trouvé aucun méfait commis par le joueur et toutes les informations que nous avons pu recueillir ont été transmises à l'ITF» (Fédération internationale de tennis), a déclaré l'ATP.

L'ITF mène maintenant ses propres investigations pour déterminer si la Fédération tunisienne de tennis (FTT) est bien responsable dans cette affaire, et le cas échéant, prendre d'éventuelles sanctions à son encontre.

Des pressions politiques de la part de sa fédération

La question doit être soulevée lors de la prochaine séance de son conseil d'administration qui se réunira les 31 octobre et 1er novembre à Cagliari (Italie), a-t-elle indiqué. La semaine dernière, Malek Jaziri, 29 ans et 165e joueur mondial, devait disputer un quart de finale du tournoi Challenger de Tachkent contre le joueur israélien Amir Weintraub (188e), par ailleurs son coéquipier à Sarcelles en club.

Il avait finalement déclaré forfait officiellement en raison d'une blessure. Mais son frère et manager, Emir Jaziri, avait délivré une tout autre version, évoquant des pressions politiques de la part de sa fédération et du ministère des sports tunisien pour le forcer à ne pas disputer cette rencontre.