Pour Yannick Agnel «Camille Muffat doit s'affranchir des barrières psychologiques»

NATATION L'ancien nageur de Nice conseille son ex-partenaire d'entraînement...

avec AFP
— 
Le nageur français Yannick Agnel, lors des Jeux olympiques de Londres le 30 juillet 2012.
Le nageur français Yannick Agnel, lors des Jeux olympiques de Londres le 30 juillet 2012. — D.Rowley/Sipa

Yannick Agnel, ancien partenaire de Camille Muffat, a estimé que la championne olympique était capable de nager le record du monde mais qu'elle devait pour cela «s'affranchir des barrières psychologiques», après son échec en finale du 400 m libre lors des Mondiaux 2013, dimanche à Barcelone.

«C'est ça le problème avec Camille la plupart du temps. Elle est capable de nager moins de 4 minutes, de nager le record du monde, mais il faut qu'elle s'affranchisse des barrières psychologiques», a réagi Agnel en réponse aux propos de Muffat qui s'est comparée à «une gamine qui a eu peur».

Invaincue depuis près de deux ans et puis...

«Elle a réussi à le faire aux Jeux, et encore c'était assez tendu parfois. Mais je suis certain qu'elle va y parvenir», a-t-il poursuivi. Muffat, invaincue depuis presque 2 ans sur sa distance de prédilection, a terminé 7e de la finale avec un chrono médiocre de 4 min 07 sec 67. «Je n'ai pas vu sa course. C'est Florent (Manaudou) qui m'a donné le résultat. Je lui ai dit: "Tu te fous de moi?", a raconté Agnel.