Tour de France 2013: Revivez la 14e étape entre Saint-Pourçain et Lyon en live

B.V.

— 

Le Slovaque Peter Sagan a remporté sa première victoire d'étape sur le Tour de France 2013 à Albi.
Le Slovaque Peter Sagan a remporté sa première victoire d'étape sur le Tour de France 2013 à Albi. — JEFF PACHOUD / AFP
Saint-Pourçain-Sur-Sioule -> Lyon (191km)

18 échappés (
Talansky, Bakelants, Van Garderen, Gautier, Vichot, Voigt, Albasini, Burghardt, Brutt, Geschke, Millar, Simon, Rojas, Bak, Trentin, Erviti, Garcia, Kadri) <<<<<<- 2' d'avance sur le Peloton
17h00: On se quitte sur ce joli plan de le Place Bellecour. A demain pour le Mont Ventoux, on va se ré-ga-ler!
16h55: Le peloton va passer la ligne avec quasiment sept minutes de retard. R.A.S au général, Talansky va devenir 14e.
16h52: Encore raté pour les Français, mais quelle belle tentative de Julien Simon...
0km: Julien Simon a été repris dans les derniers mètres, Albasini était costaud avait relancé le sprint, mais a finalement été sauté sur la ligne par l'Omega-Pharma Matteo Trentin. Talansky fait 3, Rojas fait 4.
0km: Albasini!! Non, il est sauté sur la ligne par Matteo Trentin !!!
0km: Le sprint !
1km: Flemme rouge, Simon est repris!
1km: Burghardt va revenir avec Albasini
2km: Ca va être dur pour l'ami Simon...
2km: Ca fini sur une immense ligne droite. Tout droit sur deux kilomètres !
3km: Van Garderen a lâché
3km: Moins de 3Km pour la première victorie française sur ce Tour de France! C'est dur pour Julien Simon, allez petit!
4km: Non, l'Américain arrête de rouler, il reste 15 secondes d'avance pour Julien Simon.
4km: Van Garderen est costaud derrière, c'est lui qui va ramener tout le monde...
5km: 10 secondes à 5 kilomètres!
6km: Quinze secondes d'avance pour Simon. Malheureusement, il reste de longues lignes droites avant la fin...
7km: Tout ça fait le travail pour Rojas, si ça arrive au sprint, c'est pour lui.
7km: 25 secondes, ça va être compliqué quand même...
7km: Attaque de Bakelants!
8km: Blel Kadri va être repris pour le groupe de 18 (qui ne sont plus 18 hein).
9km: 20 secondes d'avance pour Simon sur Blel Kadri. 38 sur le peloton, ça peut le faire pour les deux français!
10km:
11km: Simon a 18 secondes sur la tête de l'échappée. Kadri est en contre.
12km: Van Garderen essaie de revenir sur Simon, qui a pris 100 mètres d'avance....
13km: Allez, Julien Simon part en contre et crée un petit écart!
14km: Ils ne sont plus que 16 pour la victoire.
15km: Tout le monde revient. Van Garderen essaie de partir en contre. C'est finir pour David Millar, qui saute, tout comme Jens Voigt.
16km: Brutt et Burghardt tiennent dans la roue; pas de différence faite
17km: C'est parti pour Bakelants! Le Belge déjà vainqueur d'étape envoie une mine dans le COl de la Duchère!
19km: On arrive dans Lyon.
21km: Ce serait bien une victoire française!
22km: Blel Kadri a en remis une petite, sans effet
23km: Ca se reforme. Petit coup de pression histoire de tater le terrain.
24km: David Millar part en contre!
25km: C'est parti pour Albasini! Orica Green-Edge attaque. C'est Jens Voigt qui fait l'effort pour recoller.
27km: Toujours pas de mouvement chez les hommes de tête, qui attendent peut-être la dernière côte, à 10 bornes de l'arrivée.
30km: 5'47 d'avance pour les échappés, je commence à m'inquiétais pour le maillot blanc de mon Michal Kwiatkowski et la 14e place au classement d'Andy Schleck. Talansky a vraiment eu du nez de sortir aujourd'hui.
32km: En même temps, il reste 10 bornes après la Croix-Rousse... ça peut le faire aussi. Bref, c'est ouvert!
34km: Le final dans les rues de Lyon est quand même relativement compliqué. Trop pour Rojas sans doute, qui aura du mal à passer avec les meilleurs.
35km: L'écart continue d'augmenter pour les fuyards. A un moment, il va falloir limiter le retour de Talansky, non?
41km: Nos deux intercalés sont à 2'30. On ne sait plus trop pourquoi ils roulent encore.
43km: A 5 minutes même, Talansky va faire un sacré coup au classement général.
45km: Bon bah sinon, toujours R.A.S en tête de course. Le peloton est à 4'30 des hommes de tête.
49km: Car mine de rien:

> Ventoux demain,
> étape de repos lundi,
> difficile étape qui mènera à Gap mardi (et qui pourrait sourire à Sagan)
> Le contre-la-montre en bosse mercredi
> Le tryptique des Alpes jeud, vendredi et samedi

Il ne reste comme étape de purs sprinteurs que l'arrivée aux Champs Elysées pour récupérer des points. Ou alors les sprints intermédiaires, mais il faudra aller les chercher. Autant dire qu'avec près de 80 points d'avance au maillot Vert, Peter Sagan ne peut quasiment plus le perdre.
50km: Voilà peut-être aussi pourquoi les Cannondale ne rouleront pas:
52km: En tête d'échappée, Burghardt s'est relevé. Il a juste fait la descente à fond, pour le fun.
54km: C'est fini pour Oroz, qui a choisi une stratégie encore plus stupide que celle d'Hoogerland et Cunego.
56km: Eh bah voilà, c'est le moment ou Johnny Hoogerland se retrouve comme un con, tout seul, au milieu de la route. Il n'a pas réussi à rentrer sur les 18 et lâche l'affaire. Quelle drôle d'idée...
57km: C'est quand même la vraie étape de transition. Tout le monde a mangé grave hier, tout le monde a peur du Ventoux demain, alors personne ne roule vraiment.
58km: Burghardt envoie la première mine! L'Allemand casse le groupe de 18 dans une descente!
59km: Talansky va faire un beau rapproché au classement général, il devrait s'approcher de la 15e place avec ce qu'il va gagner.
60km: Il y a des chasses patates en peu partout, alors je résume:

- Les 18 hommes de tête sont à 62km de l'arrivée
- Hoogerland est en chasse, à moins d'une minute
- Cunego est juste derrière, à 1'30
- Oroz est encore derrière, à 2'30
- Le peloton est à 4'
62km: 55" pour Hoogerland, 1'25 pour Cunego...
63km: Non, il ne se passe rien dans cette courte ascencion. On va attendre un peu. Sinon, Johnny Hoogerland est revenu à quasiment une minute des hommes de tête. Le rythme n'est pas très élevé dans les 18 de tête.
63km: Allez, nous voilà dans la Cote du Puilon. Va-t-on voir les premières attaques?
64km: @Orionus: Vu que j'ai Gilbert descendre du peloton pour aller chercher les bidons, laisse moi dire que j'ai comme un doute :). Le vainqueur se trouve dans les 20 premiers.
65km: Oroz, l'Euskaltel le plus offensif de ce Tour, est lui aussi parti en contre. Il va bien galérer le coquin.
68km: Le peloton est à quatre minutes et a lâché l'affaire. La fatigue d'hier a eu raison de lui et sans doute des Cannondale, qui ne se sont pas sentis de faire toute l'étape pour Peter Sagan. Etonnant.
70km: A noter quand même que le duo Hoogerland-Cunego est en train de faire son retour. Plus que deux minutes trente de retard pour les deux asticots. Si Hoogerland rentre, attention à lui...
72km: Allez, mon prono:

1- Bakelants
2- Vichot
3- Talansky

73km: "requindemessine: A votre avis, quelles sont les chances de Julien Simon ?

Elles sont pas mal. Julien Simon est un vrai "puncheur". Il peut faire partie de la bonne échappée dans l'échappée, qui pourrait partir dans le col du Pilon. Je dirais qu'il est, avec Talansky, Bakelants et Vichot dans les 5 favoris de cette étape.

"Voeckler n'aurait-il pas pu jouer une belle carte sur cette étape ?"

Si, forcément, sauf que la Place dans l'échappée pour les Europcar est prise par Cyril Gautier. Cela dit, j'ai quand même bien l'impression que Voeckler est franchement à la rue sur ce Tour, il n'a pas les jambes habituelles. De plus, comme tu le dis, Voeckler est un des rares coureurs capable de trouver un moyen de gagner dans n'importe quelle étape. Il peut partir à Gap, dans les Alpes, et nous la jouer baroudeur grimaçant jusqu'à la ligne d'arrivée.
75km: Johnny Hoogerland et Damiano Cunego partent en contre. 3 minutes derrière. La science de la course de ces deux-là relève du canular.
77km: "Herstal: Si ça va au bout, qui sont les sprinteurs du groupe ?"

Il y en a un seul vrai, c'est Rojas. Mais comme il est LARGEMENT favori si ça arrive groupé, j'ai aucun doute sur le fait que ça va partir dans tous les sens et que tout le monde va essayer de s'en débarrasser avant.
78km: "orionus: 18 coureurs. C'est pas un peu trop ?"

Ca dépend pour quoi faire. Pour s'échapper et résister à un retour du peloton, plus on est, mieux c'est. Par contre, ce qui est clair, c'est que les 18 n'arriveront pas ensemble. Des Van Garderen, Talansky ou Vichot vont essayer de faire sauter tout le monde avant, notamment dans le col du Pilon, de 3e catégorie.
78km: L'écart a dépassé les trois minutes. Si le peloton ne s'y met pas bientôt, on pourra dire que cette échappée va très probablement aller au bout.
81km: Voilà le profil de l'étape. Nous arrivons au sprint intermédiaire de Thizy les Bourgs.

90km: Comme d'habitude, n'hésitez pas, posez vos questions, j'y répondrais comme je pourrais.
92km: On peut se réjouir de la présence dans ce groupe de plusieurs français, dont le champion de France de la FDJ Arthur Vichot, mais aussi Cyril Gautier, très offensif depuis le début du Tour, Julien Simon et Blel Kadri. 4/18.
93km: On dirait bien que les Cannondale n'ont pas envie de gagner l'étape du jour. L'équipe de Peter Sagan laisse les échappés filer. Ils ont 2 minutes d'avance.
95km: Du beau monde dans cette échappée: A noter la présence d'Andrew Talansky, le mieux placé au classement général, à "seulement" 13 minutes du maillot jaune. Il y a aussi Van Garderen, LE grand loupé de ce tour.
97km: Alors, on va faire l'inventaire des hommes devant: Talansky, Bakelants, Van Garderen, Gautier, Vichot, Voigt, Albasini, Burghardt, Brutt, Geschke, Millar, Simon, Rojas, Bak, Trentin, Erviti, Garcia, Kadri
14h32: On arrive au bon moment puisque l'échappée de tête vient enfin d'obtenir le bon de sortie du peloton, qui a abandonné sa poursuite. Ils sont 18 en tête et possèdent désormais 1'47 d'avance à 98km de l'arrivée.
14h30: Salut à tous et bienvenue sur 20minutes.fr pour la 14e étape de ce Tour de France!

On l’attend, la première échappée qui va au bout dans ce Tour de France. Et aussi la première victoire d’étape française, tant qu’on y est. Mais pour cela, une seule condition, que l’équipe de Peter Sagan, la Cannondale, ne cadenasse pas la course pour son sprinteur star. Sur un parcours assez vallonné, avec plusieurs ascensions de 3e et 4e catégorie, on devrait en tout cas voir de l’action avant l’arrivée sur Lyon.