Laurent Blanc au PSG: «Avec lui, les grands joueurs ne voudront plus venir jouer dans notre club»

Cédric Garrofé

— 

Laurent Blanc, lorsqu'il était sélectionneur de l'équipe de France, le 12 juin 2012, en Ukraine.
Laurent Blanc, lorsqu'il était sélectionneur de l'équipe de France, le 12 juin 2012, en Ukraine. — F.FIFE/AFP

Le PSG a officialisé mardi la signature de Laurent Blanc au poste d’entraîneur du club. Il remplacera Carlo Ancelotti, parti au Real Madrid. A 47 ans, celui que l'on surnomme «le Président» a entraîiné les Girondins de Bordeaux, pendant trois saisons, avant d’être nommé à la tête des Bleus, de 2010 à 2012. Qu’en pensent les internautes de 20 Minutes?

Ancien champion du monde en 1998, passé par de grands clubs comme Manchester United, Barcelone, l’OM, Mike tient à rappeler que le Gardois a encore tout à prouver comme coach. «Son CV est encore trop faible pour entraîner un club comme le PSG. N’oubliez pas qu’il a abandonné le navire bordelais pour l’équipe de France où ce fût un immense fiasco.»

Une «expérience limitée»

Mahamadou tient à rappeler que José Mourinho, Roberto Mancini ou Fabio Capello avaient été envisagés pour succéder à Carlo Ancelotti sur le banc parisien. Des profils beaucoup plus clinquants que l’ancien défenseur des Bleus. «Par rapport aux autres profils évoqués, son expérience me paraît limitée, notamment pour travailler sur le projet parisien.»

Première conséquence pour ce même internaute, le mercato estival dans lequel le PSG s’était montré très actif la saison dernière, avec les signatures notamment de Zlatan Ibrahimovic, David Beckham et Thiago Silva. «Avec cet entraîneur, les grands joueurs comme Ronaldo, Rooney ou Cavani ne voudront pas venir dans notre club cet été.»

Le fait que Laurent Blanc fût l’un des joueurs emblématiques de l’OM à la fin des années 1990 ne semble pas poser de problèmes aux supporters parisiens.

«Cela ne me gêne pas qu’il ait joué pour l’OM»

Pour Mahamadou, toujours, Laurent Blanc est avant tout un Français et non un Marseillais. «Je me rappelle encore de la tristesse de son expulsion dans tout le pays lors de la demi-finale de la Coupe du monde 1998. Cela ne me gêne pas qu’il ait joué pour l’OM».

Philippe, lui-aussi pas vraiment satisfait par le choix de la direction du PSG, préconise cependant de prendre un peu de recul. «On verra après. Laissons-le travailler. Cela ne sert à rien de parler maintenant. J’espère seulement qu’il fera jouer les meilleurs joueurs. On aura peut être une bonne surprise.»

Et vous, que pensez-vous du choix de Laurent Blanc pour entraîner le PSG? Le débat continue dans les commentaires ci-dessous.