Tour de France 2013: Les pronostics de «20 Minutes»

CYCLISME La rédaction vous donne les grandes tendances de la 100e Grande Boucle...

B.V.

— 

Christopher Froome (en jaune) derrière Mollema et Moreno, le 8 juin 2013
Christopher Froome (en jaune) derrière Mollema et Moreno, le 8 juin 2013 — Laurent Cipriani/AP/SIPA

J-3. Samedi, le Tour de France s’élance de Corse pour sa 100e édition, pleine de haute montagne et garnie d’un contre-la-montre individuel au Mont Saint-Michel et d’un autre par équipe. Epanouie comme une jeune fille en fleur à l’orée de ce Tour, la rédaction de 20 Minutes vous propose ses paris pour la Grande Boucle.

LE GRAND VAINQUEUR
Chris Froome (Sky)

Il est l’immense favori, et même si on adore se la jouer différents des autres, ne pas en faire le futur vainqueur du Tour serait lui manquer de respect. Ultra-dominant cette saison, on ne sait pas trop qui pourrait le battre, à part une soudaine montée des eaux au Mont Saint-Michel. Dans notre classement, Alberto Contador prendrait la deuxième place, au coude à coude avec l’équipier de Froome, Richie Porte.

Top 3: Froome, Contador, Porte

LA REVELATION
Nairo Quintana (Movistar)

Le Colombien de la Movistar est jeune, 23 ans, mais donne l’impression d’en avoir 70. A part ça, en montagne, il vole. Du genre impressionnant, à battre un paquet de grands noms sur le dernier Tour du Pays Basque. Ce tour très montagneux est fait pour lui. Sont cités aussi Andrew Talansky, l’Américain de la Garmin, en vue sur la dernière étape du Dauphiné, et Dan Martin, le vainqueur du Tour de Catalogne et de Liège-Bastogne-Liège.

Top 3: Quintana, Talansky, Dan Martin

LA SURPRISE
Cadel Evans (BMC)

On le croyait vieux, usé et fatigué, mais Cadel s’est réveillé. Troisième du dernier Giro, Evans va encore s’accrocher comme un sale sur ce Tour de France et gratter un podium si les favoris ont un jour sans. Surtout avec le contre-la-montre par équipe. Sinon, on voit bien aussi l’Espagnol de Katusha Dani Moreno dans le Top5. Dans ce rayon-là, ajoutons Fuglsang, Andrei Amador ou Rein Taaramae, qui peuvent être surprenant. Et pourquoi pas Andy Schleck?

Top3: Evans, Moreno, Fuglsang

LE MEILLEUR FRANÇAIS
Jean-Christophe Péraud (AG2R)

C’est #TeamPéraud contre #TeamPinot. La rédaction de 20 Minutes est divisée entre le vétéran d’AG2R et le petit jeune de la FDJ. «C’est pas Paris-Nice, là, ça dure pas une semaine» balancent ceux qui croient en Thibaut Pinot, la révélation du Tour 2012. «Il va exploser sur les contre-la-montre» répliquent ceux qui misent sur l’ancien VTTiste. Pour compléter le podium, Pierre Rolland, malgré un Tour raté, sera là.

Top3: Péraud, Pinot, Rolland

LE MEILLEUR SPRINTEUR
Peter Sagan (Cannondale)

Le duel s’annonce entre Peter Sagan et Mark Cavendish. Mais la rédaction a déjà fait son choix, celui du Slovaque, malgré un tracé plutôt favorable au Britannique. Sagan peut gagner sur les terrais et sous tous les temps, et est déjà rentré chez lui avec le maillot vert l’an passé. André Greipel, les plus grosses cuisses d’Allemagne, pointera aussi le bout de son nez, tout comme le Norvégien Kristoff.

Top3: Sagan, Cavendish, Greipel

LE FLOP
Pierre Rolland (Europcar)

Son Dauphiné était un avertissement. Le grand espoir du cyclisme français n’est pas en forme et n’a pas les moyens de tenir les meilleurs. Surtout quand on perd plus de deux minutes dès le contre-la-montre par équipe. Le leader d’Europcar se contentera d'une 22e place au général et - comme chaque année - d’une étape. L’Alpe d’Huez, sa spécialité, ou le Mont Ventoux. Derrière, on voit bien Contador se rater (troisième, pour lui, c’est nul) et Jurgen Van den Broeck avec.

Top3: Rolland, Contador, Van den Broeck

LE MEILLEUR JEUNE
Quintana (Movistar)

Si vous analysez bien ce qu’on dit plus haut, ça doit nous donner quelque chose comme ça: 1) Quintana, 2) Pinot, 3) Talansky. On ne croit pas trop à Van Garderen, et on voit bien Michal Kwiatkowski lui voler la 4e place.

Top3: Quintana, Pinot, Talansky

MEILLEUR GRIMPEUR
Joaquin Rodriguez (KATUSHA)

Ce maillot est toujours un peu la loterie. Mais cette année, avec un règlement un peu modifié, on pourrait avoir un grand nom à pois. Pourquoi pas de purs finisseurs-punchers en haute montagne, comme Valverde, Rodriguez ou Quintana?

Top3: Rodriguez, Valverde, Quintana