Roger Milla appelle «à tabasser» le futur sélectionneur étranger du Cameroun

R. B.

— 

L'ancien attaquant du Cameroun Roger Milla.
L'ancien attaquant du Cameroun Roger Milla. — FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP

Roger Milla regardera attentivement le passeport du futur sélectionneur du Cameroun. Dans un entretien accordé au quotidien Le Messager lundi et relayé par le site du magazine Jeune Afrique, l’ancien attaquant des Lions Indomptables affirme ne pas vouloir d’un technicien étranger pour prendre en main la sélection du Cameroun. Et menace même clairement le futur titulaire du poste.

«Dites à cet entraîneur qui s’apprête à débarquer au Cameroun de rebrousser chemin sinon nous allons le tabasser avant de le refouler chez lui. Nous ne pouvons pas accepter ces ennemis du pays», affirme Milla.

«Il dérape souvent»

Ami de Jean-Paul Akono, l’actuel sélectionneur du Cameroun, Milla a souvent défendu les intérêts des entraîneurs africains. Cette dernière déclaration lui a pourtant valu de nombreuses critiques, comme celle de Pierre Lechantre, ancien sélectionneur français du Cameroun.

«Il dérape souvent. Cette fois-ci, il est allé encore plus loin, et c’est navrant. On peut se demander s’il n’est pas un peu xénophobe ou raciste, explique-t-il à Jeune Afrique. Mais son intérêt à lui, c’est que la sélection n’obtienne pas de résultat, qu’il prenne la présidence de la fédération afin de nommer un coach qui sera sous son influence.»