Teddy Riner s'oppose à la taxe à 75%

R. B.

— 

Teddy Riner reçoit la Légion d'Honneur des mains de François Hollande le 1er mars 2013.
Teddy Riner reçoit la Légion d'Honneur des mains de François Hollande le 1er mars 2013. — MIGUEL MEDINA / POOL / AFP

Il n’en veut pas. Interrogé dans le Parisien Magazine ce vendredi, le champion olympique de judo Teddy Riner exprime son opposition au projet de loi du gouvernement qui vise à taxer à 75 % la part des salaires au-dessus du million d’euros annuels.

«J'en ai marre de cet acharnement. Être sportif, c'est passer dix ans de sa vie à s'investir dans le sport à plein régime. Ce sont dix ans où on n'a pas le temps d'étudier, de préparer des diplômes pour se construire un avenir, souligne le quintuple champion du monde des lourds. On nous donne des revenus pour vivre l'instant présent, mais aussi pour qu'on n'ait pas à se poser des questions demain. Ça, je pense qu'on a tendance à l'oublier.»

Chef de file des championnats d’Europe qu’il entamera samedi à Budapest (Hongrie), Teddy Riner explique être «conscient de sa chance» et «mettre de l’argent dans la pierre» pour préparer sa reconversion.