Communiqué de l'OM: Pape Diouf dénonce «un procédé abject et minable»

FOOTBALL L'ancien président de l'OM réagit au communiqué à charge publié par la direction du club dans L'Equipe...

R.S.

— 

Pape Diouf, le président de l'Olympique de Marseille à Rennes, le 13 janvier 2008.
Pape Diouf, le président de l'Olympique de Marseille à Rennes, le 13 janvier 2008. — S.Mahe/REUTERS

Entre la direction de l’OM et Pape Diouf, le combat par presse interposée n’est pas terminé. Après le communiqué à charge publié par les dirigeants marseillais dimanche dans L’Equipe, l’ancien président du club a réagi à ces attaques, dans une interview à RMC. Pape Diouf dénonce «un procédé abject et minable», qui fait suite à la publication de son livre, «C'est bien plus qu'un jeu» dans lequel il remettait en cause la gestion du club depuis son départ.

Pour l’heure, il n’est pas établi que Vincent Labrune soit l’auteur du «publi-communiqué» en question. Mais Diouf sait qu’il s’agit de l’actuel boss de l’OM, un homme qui «n’a même pas la courtoisie de (l)’inviter au stade… Il faut savoir que ce n’est pas l’institution OM qui est à l’origine de tout ça, mais un seul homme : le président actuel de l’Olympique de Marseille. Dont on connaît les méthodes manipulatoires (…) Il n’a pas ce courage de dire les choses sans masque ni fard. Ce qu’il dit, c’est toujours en off. Toujours l’entourage, un proche…»

«Des mensonges» selon Diouf

Sur le contenu du communiqué, Pape Diouf conteste également plusieurs «mensonges.» L’ancien président de l’OM fait d’abord référence au départ d’Eric Gerets, sans préciser exactement la réalité des faits. Puis il dément le salaire que lui prêtent les dirigeants marseillais (1 million d’euro par an). «C’est un mensonge puisque j’ai des bulletins de salaire que je peux montrer.»

 

Il regrette enfin qu’on lui reproche d’être à l’origine de la manifestation de supporters qui a bloqué le bus de l’OM pendant ? le match de Troyes. «Il n’y a eu « que» 80 participants. J’ai été un peu déçu qu’on puisse associer mon nom à cette manifestation, puisque si je m’étais donné corps et âme pour faire venir des manifestants contre la direction de l’OM, vous pensez bien qu’avec Tapie, on aurait eu un peu plus de 80 manifestants.»