Affaire Pistorius: Qui était sa compagne, Reeva Steenkamp?

FAIT-DIVERS Mannequin et future star de la télé-réalité, elle posait pour FHM...

B.V.

— 

Reeva Steenkamp et son compagnon, Oscar Pistorius, le 4 novembre 2011
Reeva Steenkamp et son compagnon, Oscar Pistorius, le 4 novembre 2011 — Gallo Images / Rex Feat/REX/SIPA

Ce samedi devait marquer l’un des «highlights» de sa carrière. Invitée par la chaîne sud-africaine SABC, Reeva Steenkamp était programmée pour participer à un programme de télé-réalité, appelé «Tropika Island of Treasure Show». Une émission dans laquelle plusieurs candidats – célébrités ou non - s’affrontent dans diverses compétitions sur une île tropicale. Abattue jeudi par son compagnon Oscar Pistorius, la belle sud-africaine âgée de 30 ans est bien passée sur la télévision nationale, mais pour des raisons autrement plus tragiques.

La couverture de FHM

Celle qui formait avec l’athlète né sans péronés Oscar Pistorius l’un des couples les plus glamours d’Afrique du Sud, a en effet trouvé la mort dans la maison de son compagnon, touchée par balles à la tête et au bras. Au départ, rien ne destinait pourtant la native du Cap à une carrière dans le showbiz. Après des études de droit à Port-Elizabeth, la jeune fille devient en 2005 adjointe juridique, mais profite ensuite de sa plastique généreuse pour se lancer rapidement dans le mannequinat. Décrite comme «la personne la plus gentille, la plus douce, un ange sur Terre», par Sarit Tomlinson, l’un de ses agents, elle fait en 2011 la couverture du très huppé magazine FHM, qui lui offre d’ailleurs au passage une place dans son ultra-célèbre classement des «100 femmes les plus sexy de la planète». S’en suivent tout un tas de publicités, pour les marques Avon, Toyota ou encore Clover. Puis un contrat de présentatrice sur la chaîne de mode Fashion TV.

En novembre dernier, Steenkamp avait officialisé sa relation avec Oscar Pistorius. Tous deux s’étaient rencontrés lors d’une cérémonie de remise de trophées en Afrique du Sud. Dans le Sunday Times, la semaine passée, elle avait décrit son petit ami en ces termes: «Un homme impeccable qui place toujours mon bonheur avant toute chose.»