Rallye: Loeb n'a pas dit son dernier mot à Monte-Carlo

Reuters

— 

Le Français Sébastien Loeb, qui s'accorde une année quasi-sabbatique, a pris ce mercredi les commandes du Rallye de Monte-Carlo, première étape de la saison, à l'issue des quatre spéciales de la première journée courues par un froid polaire.

Le pilote Citroën ne vise peut-être pas un dixième titre de champion du monde mais il a prouvé qu'il comptait bien s'imposer à Monte-Carlo pour la septième fois de sa carrière, quitte à frustrer Sébastien Ogier, deuxième.

Sébastien Loeb a pris une minute et 20 secondes d'avance sur son compatriote, lequel a remporté la toute première spéciale de l'année, un résultat de bon augure pour la nouvelle écurie Volkswagen.

«La préparation est identique»

Le Finlandais Mikko Hirvonen, également chez Citroën, complète le podium provisoire avec une minute et 46 secondes de retard sur Sébastien Loeb.

«Le but n'est plus le même mais la préparation est identique», a affirmé avant le départ le champion du monde âgé de 38 ans, cité par le site du championnat du monde.

«Je suis bien entendu capable d'aller chercher la victoire et je vais essayer de le faire. Mais si je ne m'impose pas, ce ne sera pas aussi gênant que par le passé. Je suis ici pour prendre du plaisir.»