Equipe de France: Les vraies raisons du départ de Laurent Blanc

FOOTBALL L'ex-sélectionneur affirme que son employeur ne voulait pas le renouveler...

R.S.

— 

Noël Le Graët et Laurent Blanc, le 14 juin 2012, en Ukraine.
Noël Le Graët et Laurent Blanc, le 14 juin 2012, en Ukraine. — AFP PHOTO / FRANCK FIFE

Entre Noël Le Graët et Laurent Blanc, tout s’est terminé un soir de juin 2012, au lendemain d’un Euro mal fagoté. A l’époque, les deux hommes n’avaient pas trouvé de terrain d’entente sur les conditions de prolongation du contrat du sélectionneur. «Mon employeur ne voulait pas me renouveler», a justifié Laurent Blanc, interrogé mercredi soir sur le plateau de Canal+ à ce sujet. «Dans un projet sportif, il y a deux personnes qui peuvent décider, l'employeur et l'employé. Si je n'ai pas été renouvelé, c'est qu'il n'y a pas eu d'accord commun pour continuer entre l'employeur et l'employé.»

Lors de l’Euro, Nasri, Ménez, M'Vila et Ben Arfa avaient agacé le sélectionneur par leur comportement et étaient passés devant la commission de discipline de la FFF. Pourtant, Laurent Blanc a confirmé mercredi que son départ n'était «pas à cause des joueurs». L’expérience acquise lors de l’Euro devrait néanmoins servir de leçon à l’équipe dirigée aujourd’hui par Didier Deschamps. «On a vu le comportement de certains de ces joueurs en phase finale, il faudra en tirer des conséquences», souligne Blanc.