Wordle : Ce bot s'amusait à spoiler la réponse du lendemain aux joueurs sur Twitter

JEUX VIDÉO Le bot a été définitivement banni du réseau social pour avoir envoyé trop de messages

20 Minutes avec agence
— 
Wordle
Wordle — Wordle

Depuis le début de l’année, un nouveau jeu fait sensation sur les réseaux sociaux : Wordle. À la manière de Motus, il offre aux joueurs six tentatives pour deviner le mot du jour (en anglais), composé de cinq lettres.

Alors que de nombreux joueurs partagent leur grille de résultat chaque jour, un bot a récemment vu le jour sur Twitter pour leur pourrir la vie. Le compte anonyme n’a qu’une fonction : spoiler le mot du lendemain à tous ceux qui partagent leur score, rapporte Numerama.



« En finir avec la vantardise »

Baptisé « Wordlinator », le compte automatisé a été banni ce lundi par Twitter, probablement pour avoir envoyé trop de messages non sollicités aux utilisateurs. Des messages par ailleurs assez agressifs : « Tout le monde s’en fout de vos expériences linguistiques médiocres. Pour vous donner une leçon, voici le mot de demain : XXXXX. »

Dans la description du compte, le créateur du bot affichait ses intentions : « J’ai été envoyé du futur pour en finir avec la vantardise autour de Wordle ». Pour prédire le mot du lendemain, son concepteur se serait basé sur les travaux d’un ingénieur, qui a publié sur son blog le 9 janvier les résultats de sa rétro-ingénierie de l’application.

Ce n’est pas la première fois qu’un bot est utilisé pour mettre la pagaille. En 2020, un Belge avait par exemple créé un bot Tinder lui permettant de gérer 200 conversations automatiques en simultané avec des utilisatrices. Les bots sont aussi de plus en plus utilisés dans les arnaques, comme ce fut le cas en octobre dernier avec un bot Telegram qui créait des faux appels de banque.