Facebook: L'Allemagne veut obliger le réseau social à mieux protéger les données personnelles des utilisateurs

CONFIDENTIALITÉ L'office fédéral de lutte contre les cartels veut empêcher Facebook de livrer nos données à des acteurs ou applications tierces...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration du réseau social Facebook
Illustration du réseau social Facebook — ISOPIX/SIPA

Après une année 2018 mouvementée, notamment à cause du scandale Cambridge Analytica, 2019 démarre plutôt mal pour Facebook. Après une révélation concernant certains smartphones Samsung, c’est maintenant l’office fédéral allemand de lutte contre les cartels qui s’attaque au géant américain.

En effet, l’équivalent de notre Autorité de la concurrence souhaite interdire toute application ou acteur tiers d’avoir accès aux données des utilisateurs. Cette décision intervient après une enquête de trois ans menée par l’organisme allemand, rapporte 01.net.

Jusqu’à 10 millions d’euros de pénalité

Le résultat de l’enquête montre que Facebook aurait abusé de sa position dominante. Le réseau social aurait également laissé les utilisateurs de la plateforme dans l’ignorance en ce qui concerne la manière dont sont traitées leurs données personnelles. L’office de lutte contre les cartels a rassemblé des preuves concernant la collecte de données sans consentement.

D’ici quelques semaines, l’organisme dévoilera sa décision finale. On ignore encore si elle sera accompagnée d’un ultimatum. Concrètement, Facebook risque une pénalité pouvant aller jusqu’à dix millions d’euros.