La théorie de la relativité remise en question

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La physique que nous connaissons risque bien d'être bouleversée à cause ou grâce à une nouvelle découverte. Pour vous donner une idée de l'ampleur de cette révolution, il est possible qu’Einstein se soit trompé.

En effet, des physiciens du CNRS (Centre national de la recherche scientifique, France) et du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) ont fait une découverte révolutionnaire. Des particules élémentaires (neutrinos) ont été mesurées à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Cela remet totalement en cause la théorie de la relativité d'Einstein puisque celui-ci affirme qu'il s'agit d'une limite infranchissable.

Toutefois, le chercheur ne s'est pas réellement trompé, seulement actuellement d'autres éléments entrent en compte et également des appareils nettement plus performants.

Ainsi, la théorie de la relativité du célèbre Einstein forme la base de la physique moderne. Elle affirme que 300 millions de mètres par seconde correspondent à une limite infranchissable pour toutes particules ou corps existants.

Or au cours de l'expérience internationale Opera, les chercheurs ont constaté que les neutrinos parcouraient les 730 kilomètres séparant les installations du CERN à Genève du laboratoire de Gran Sasso (Italie) à une vitesse de 300.006 km/s. Ce qui représente 6 kilomètres par seconde de plus que la vitesse de la lumière.

Même si cela peut paraître négligeable aux yeux d’une personne lambda, dans le domaine physique cette différence tient de la révolution. Cette découverte très sérieuse devrait tout simplement bouleverser le monde scientifique. Pour exemple, les chercheurs furent tellement surpris du résultat qu'ils ont réitéré l'expérience pendant 3 ans sur 15 000 neutrinos. La marge d'erreur est infime, seulement 10 milliardième de seconde.

Le CNRS précise que cette théorie peut être réfutée ou concrètement établie, des mesures indépendantes sont nécessaires avant d'affirmer quoi que ce soit. La découverte est trop fondamentale pour être agrée aussi rapidement.

L’information essentielle est qu’il se peut que la vitesse de la lumière ne soit pas la vitesse limite.

[AFP]

© EtiAmmos – Fotolia.com