Le pari en ligne joue à saute-frontières

©2006 20 minutes

— 

 
  — 20 Minutes

Des sites basés dans des paradis fiscaux, des matchs de foot truqués... La réputation sulfureuse de certains sites de paris en ligne ne les empêche pas d'être florissants : 3 milliards d'euros joués l'an dernier en Europe, le double prévu dans trois ans. Rien n'est d'ailleurs plus simple que de jouer sur les sites BetandWin, Mr Bookmaker ou Poker Gaming, y compris en France, où ils sont pourtant illégaux. En effet, seuls les sites du PMU et de la Française des Jeux peuvent exercer.

Christophe Dhaisne, directeur marketing online d'Unibet, s'appuie pour sa part sur le droit européen pour justifier son activité, qui a séduit 200 000 parieurs français en 2005. « Nous nous basons sur l'article 43 du traité de Rome, soit sur la libre circulation des biens et services », précise-t-il. En face, la Française des Jeux relativise l'impact du Web : « Le jeu en ligne ne représente que 0,8 % de notre chiffre d'affaires. Internet n'est qu'un plus que nous offrons aux joueurs, même si EuroMillions attire en ligne une clientèle plus jeune et plus urbaine. Par ailleurs, notre public est différent de celui de ces sites. » Ce qui ne l'empêche pas, tout comme le PMU, de poursuivre ces sites de paris en justice. « Et d'intimider ceux qui font de la publicité pour nous : sites, régies et clubs de foot », ajoute Christophe Dhaisne, qui espère que le monopole français sera remis en cause au niveau européen. « Le jeu est une activité particulière. Sa réglementation en Europe ne va pas forcément évoluer vers l'ouverture », rétorque de son côté de la Française des Jeux. Les paris sont ouverts.

Judikael Hirel

12 milliards de dollars. Le montant des sommes misées en ligne dans le monde en 2005, dont la moitié aux Etats-Unis. 71 millions d'euros. Le chiffre d'affaires de la Française des Jeux sur Internet, sur un total de 8,9 milliards d'euros. 200 millions d'euros. Le chiffre d'affaires en ligne du PMU en 2005. 300 millions d'euros. Les bénéfices du site anglais Poker Gaming en 2005. 5 euros. Le montant moyen des sommes misées sur fdj.com