Raid du FBI contre un acteur soupçonné d'avoir illégalement mis en ligne «A King's Speech»

HIGH-TECH Il aurait été repéré grâce à des marqueurs numériques...

P.B.

— 

L'affiche du film «The King's Speech» («Le Discours d'un roi»)
L'affiche du film «The King's Speech» («Le Discours d'un roi») — DR

Le FBI tient peut-être l'une des taupes d'Hollywood, responsable de la mise en ligne de plusieurs films nominés aux Oscars sur le site BitTorrent PirateBay. Selon un procès verbal que s'est procuré le magazine Wired, la police fédérale a effectué une descente au domicile d'un membre de la Screen Actors Guild, le syndicat qui représente les acteurs aux Etats-Unis.

Wes DeSoto est accusé d'avoir illégalement mis en ligne des «screeners», des copies de films que les membres de la SAG peuvent obtenir avant leur disponibilité en DVD au moment des Oscars. Sont concernés The King's Speech, Black Swan et 127 Hours.

Pisté

DeSoto, qui n'a pas encore été inculpé est soupçonné d'opérer sous le nom mf34inc et d'appartenir à l'équipe de hackers TiMPE. Joint par Wired, il a formellement démenti, expliquant que l'argent dépensé dans le cadre de l'enquête était «du gaspillage de fonds publics».

Malheureusement pour lui, le FBI semble sûr de sa prise. Selon le procès verbal, les copies des films envoyées par iTunes aux membres de la SAG contiennent des marqueurs numériques uniques et un code envoyé par courrier postal, permettant de remonter à la source.

Sur sa page imdb, Wes DeSoto est crédité pour une apparition dans un épisode des Experts.