Couacs en série pour Free

INTERNET Sa nouvelle box «Révolution» peinerait à tenir toutes ses promesses...

Sandrine Cochard

— 

« Revolution » dessinée par Philippe Starck pour Free.
« Revolution » dessinée par Philippe Starck pour Free. —

Du rêve à la réalité, le passage est parfois un peu brutal. Après l’euphorie de la découverte de la nouvelle Freebox Révolution, mi-décembre, l’heure est aux premières déceptions. Les premiers utilisateurs de cette box essuient les plâtres de quelques couacs, classés sur le site Freeplayer.org, le traceur des bugs de la box, du plus sérieux au plus anodin. Les bugs signalés par les utilisateurs concernent aussi bien le routeur que la téléphonie, l’ADSL que les connexions USB ou en wifi.
 
Services «pas entièrement opérationnels»
 
Univers Freebox, en pointe sur la veille des produits Free, a été le premier à s’alarmer de «certains services pas encore activés et d’autres pas entièrement opérationnels.»
 
Le site 01 Net s’amuse ainsi à lister les plus dérangeants. Ainsi les sous-titres ne sont pas pris en charge, des éléments externes (disque dur ou clé USB) ne sont pas reconnus, le lecteur Blu-ray et de DVD de la Freebox ne dispose pas de la fonction pause, la fonction «base Dect» (qui permet de relier jusqu’à huit téléphones) n’est pas encore activée ou encore un Freestore (le futur magasin d’applications lié à la Freebox V6 et sur lequel on pourra notamment télécharger des jeux vidéo) qui se fait attendre…
 
Une version bêta?
 
Au point que le site Tom’s hardware s’interroge: s’agit-il d’une version bêta de cette nouvelle box? «En pratique, on sent bien un énorme potentiel derrière les deux boîtiers, mais la partie logicielle pêche encore beaucoup, poursuit le site. Reste à espérer que Free corrige rapidement cet ensemble de petits défauts.»
 
C’est presque chose faite. Free a lancé mardi soir une double mise à jour 1.0.1 (du player et du server), première étape à la résolution de certains bugs. Un autre correctif sera disponible vendredi et devrait, avec la mise à jour de mardi, «corriger la majorité des problèmes rencontrés», a assuré Free à 01 Net.