Steve Jobs clashe Android et se fait tacler à son tour

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Steve Jobs, le patron de Apple, pense que sa boite est toujours au top des tendances avant tout le monde.

Évidemment, sa prétention le pousse jusqu’à dire que son iPhone est révolutionnaire, indispensable et que l’iOS est le meilleur du marché.

En marge de résultats présentés comme décevants par les analystes, notre milliardaire s’en est donc pris à Android.

Mais aussi à RIM et son blackberry, qui ne décolle pas face au téléphone de la pomme.

Selon Steve, Apple aurait vendu en moyenne 275 000 iPhones durant les 30 derniers jours avec certains “pics à 300 000″.

En face, le PDG de Google, Eric Schmidt, n’a de cesse de vanter les 200 000 ventes quotidiennes des appareils sous Android.

Voila de quoi déclencher un nouveau clash entre les deux parties.

Jobs a notamment souligné la fragmentation de l’app store d’Android allant même jusqu’à parler de pagaille pour les utilisateurs et développeurs. Tout en rappelant que les systèmes ouverts ne sont pas forcément les meilleurs.

Google a riposté par le biais du big bog Android, Andy Rubin, qui est venu s’exprimer sur Twitter pour donner sa définition de l’ouverture : “the definition of open: “mkdir android ; cd android ; repo init -u git://android.git.kernel.org/platform/manifest.git ; repo sync ; make” a-t-il gazouillé.

Chacun connait la fermeture totale d’Apple face au très ouvert Android de Google. Chacun connait notre point de vue sur le sujet… à vos trolls, prêt, commentez !