Microsoft obtient des royalties de HTC sur Android

BREVETS Les détails de l'accord n'ont pas été communiqués...

P.B.

— 

Pour défendre ses brevets, il y a deux méthodes: le procès et la menace de procès. Microsoft a visiblement choisi la seconde, et a annoncé mardi soir avoir conclu un accord avec le Taiwanais HTC. «Microsoft recevra des royalties de HTC pour les mobiles sous le système Android», écrit l'entreprise de Redmond dans un communiqué.

Les détails n'étant pas connus, on ne peut que spéculer. Microsoft vise ici Android. De longue date, l'entreprise a affirmé que Linux viole des brevets Microsoft. Le système de Google est basé sur un noyau Linux. CQFD. Reste à voir si Microsoft compte s'attaquer à d'autres fabricants utilisant Android.

Le Nexus One y compris

A noter que l'accord concerne tous les téléphones fabriqués par HTC. Cela inclut donc le Nexus One, vendu directement par Google. Contacté par 20minutes.fr, Google n'avait «aucun commentaire à faire».

De son côté, HTC se trouve en pleine bataille judiciaire avec Apple, qui le poursuit pour le viol de 20 brevets. Certains se demandent si l'accord de mardi est un signe indiquant que Microsoft pourrait aider HTC (en partageant sa propriété intellectuelle) à mieux se défendre contre Apple.