Rentrée d’Apple: Steve Jobs en principale attraction

HIGH TECH L'emblématique patron de la marque à la pomme a annoncé en personne les quelques nouveautés de sa société. Rien de bien transcendant...

E. L. avec agence

— 

 
  — R. GALBRAITH / REUTERS

Les rumeurs n'ont cessé de circuler ces derniers jours, mais les nouveautés présentées mercredi lors de la conférence de rentrée d’Apple sont restées mineures. En tout cas, ni tablette électronique, ni catalogue des Beatles sur iTunes au programme. La principale attraction s’appelait plutôt Steve Jobs.

Le PDG d'Apple, qui ne s'était plus montré en public depuis octobre 2008 et une greffe du foie, est venu en personne mercredi présenter les nouveautés de sa société, s'attirant une ovation du public.

«Je suis très heureux d'être avec vous aujourd'hui», a déclaré Steve Jobs aux reporters et analystes réunis dans un théâtre de San Francisco (Californie, ouest), la voix légèrement altérée au début de son exposé d'un quart d'heure.

Le retour du col roulé noir

«Il y a environ cinq mois j'ai eu une greffe du foie, donc j'ai maintenant le foie d'une personne d'une vingtaine d'années qui est morte dans un accident de voiture et qui a été assez généreuse pour faire don de ses organes», a précisé Steve Jobs, mince et vêtu de son habituel col roulé noir, se disant «de retour à Apple, et adorant chaque jour» qu'il y passe.

Steve Jobs, 54 ans, avait pris un congé maladie entre janvier et fin juin, et marqué son retour en se faisant citer dans des communiqués de presse mais sans se montrer en public.

Le charismatique PDG, inspirateur du succès mondial des baladeurs iPod, téléphones multi-fonctions iPhone et ordinateurs Mac, et considéré comme un visionnaire de l'informatique, a fini par incarner la société à la pomme. Avant son congé maladie, les analystes s'inquiétaient d'autant plus pour son état de santé qu'il avait été opéré d'un cancer du pancréas en 2004.

Une caméra intégrée sur le Nano

Mercredi, il a pris soin de remercier l'équipe dirigeante qui avait pris le relais en son absence, en particulier le directeur opérationnel, Tim Cook. Entouré de plusieurs cadres d'Apple et de la chanteuse Norah Jones, il a ensuite présenté les nouveautés de la marque, essentiellement une gamme rafraîchie des baladeurs iPod, censée stimuler les ventes de fin d'année.

La nouveauté la plus marquante est l'ajout d'une caméra vidéo dans le petit baladeur iPod Nano, le plus populaire de la gamme déjà vendu à 100 millions d'exemplaires, selon Steve Job. Cette caméra est censée «permettre aux amoureux de musique de tourner où qu'ils soient (..) et de facilement transférer leurs clips sur YouTube».

Avant même le début de la conférence, la boutique en ligne d'Apple avait brièvement anticipé les baisses de prix accompagnant les nouveautés: le baladeur ultra-miniaturisé Shuffle descendant notamment à 59 dollars.

Une nouvelle version d’iTunes


En revanche, plusieurs rumeurs ayant couru avant la conférence sont restées sans suite: Apple n'a pas annoncé que le catalogue des Beatles ferait son entrée dans les rayons du disquaire en ligne iTunes, et n'a rien dit d'une éventuelle tablette électronique combinant les fonctionnalités d'un baladeur et d'un livre électronique.

Le groupe a en revanche vanté des perfectionnements du fonctionnement d'iTunes et de la boutique d'applications App Store. Le programme «Genius» disponible sur le système «iTunes 9» permet d'organiser la sélection des chansons en devinant les préférences de l'utilisateur: «c'est comme un DJ génial ou une station de radio qu'on adore», a expliqué le patron d’Apple. iTunes permettra également d'accéder à tout le matériel qui accompagnait les albums vinyles traditionnels, y compris photos et paroles de chansons.

Pour ce qui est de la boutique App Store, accessible aux 30 millions d'iPhones et 20 millions d'iPod Touch vendus jusqu'à présent, Steve Jobs a souligné qu'elle permettrait désormais de télécharger des sonneries de téléphone (pour 1,29 dollar pièce) et qu'elle avait déjà donné lieu à 1,8 milliard de téléchargements depuis son lancement à l'été 2008.

Voir la vidéo de l'arrivée de Steve Jobs: