Des vidéos payantes sur Youtube?

INTERNET La plate-forme communautaire confie à 20minutes.fr qu'elle ne s'interdit aucun test...

AA

— 

Une chanson ("Sale pute") du rappeur normand Orelsan a déclenché une polémique en raison de ses paroles violentes à l'égard des femmes: des ministres demandent son retrait des plateformes de partage de vidéos, des associations ne veulent pas voir l'artiste au Printemps de Bourges.
Une chanson ("Sale pute") du rappeur normand Orelsan a déclenché une polémique en raison de ses paroles violentes à l'égard des femmes: des ministres demandent son retrait des plateformes de partage de vidéos, des associations ne veulent pas voir l'artiste au Printemps de Bourges. — Samantha Sin AFP/Archives

Google est en discussion avec plusieurs majors du cinéma pour pouvoir proposer, via YouTube, le visionnage de contenus payants, selon le Wall Street Journal. Ce qui serait une première pour la plate-forme de vidéos, disponible gratuitement jusqu’alors.

Google discute avec les studios Lions Gate Entertainment, Sony et Warner Bros pour pouvoir proposer des films récents sur YouTube moyennant une location à la demande, selon des sources proches du dossier citées par le quotidien.

La plate-forme d'échanges de vidéos, qui a sensiblement élargi son offre de contenus depuis son acquisition par Google en 2006 via des partenariats, propose aujourd'hui certains films de ces studios en accès gratuit, mais il s'agit de vieux films.

>> A lire aussi: au festival de Cannes, YouTube faisait campagne auprès des producteurs de cinéma >>


Concurrence Google/Apple


Les négociations en cours prévoient que certains films sortant en DVD puissent être ainsi accessibles le même jour en visionnage sur YouTube. Ces nouveautés pourraient être visionnées pour un prix unitaire de 3,99 dollars (2,70 euros), soit le même prix que propose le géant informatique Apple sur son site iTunes pour un film. De quoi alimenter à nouveau la bataille des géants Google/Apple.

Selon le journal, la notion d'ancienneté à partir de laquelle un film serait gratuit ou deviendrait payant n'est pas claire. Interrogé par 20minutes.fr, YouTube n'a pas voulu s'étendre sur le sujet: «Ce n'est qu'une rumeur. On essaie d'offrir différents types de vidéos à nos internautes. Sur les contenus longs, notre stratégie n'est pas encore achevée. On est libre, on peut se permettre de tester des choses.»

Et vous, êtes vous prêts à payer pour voir des films sur YouTube?