Pendant une semaine, « la France est la capitale mondiale de la blockchain », explique Emmanuel Fenet

INNOVATION Le directeur général du Paris Blockchain Week Summit explique pourquoi cet événement incontournable du Web 3, s'ouvre le 12 avril par une journée consacrée aux NFT

Laurent Bainier
— 
Le Paris NFT Day se tiendra au Palais Brongniart à Paris et... sur Decentraland
Le Paris NFT Day se tiendra au Palais Brongniart à Paris et... sur Decentraland — Paris NFT Day

Emmanuel Fenet organisait des salons bien des années avant que Satoshi Nakamoto n’invente le Bitcoin. Mais depuis quelques mois, il est devenu un spécialiste de la blockchain, présidant aux destinées du plus grand salon français consacré à cette technologie, le Paris Blockchain Week Summit (PBWS, du 13 au 14 avril). Pour l’édition 2022, qui se tiendra au Palais Brongniart, en plein cœur de la capitale, il innove en consacrant intégralement une journée aux NFT, le Paris NFT Day le 12 avril, dont 20 Minutes et son projet 20 Mint sont partenaires. Présentation de cette journée très chargée.

Une journée spéciale pour les NFT, les jetons non fongibles dont tout le monde parle depuis des mois. C’est la preuve que c’est un phénomène à part, plus médiatique encore que la blockchain…

Le NFT, c’est un certificat d’authenticité qui est inviolable parce qu’il est sur la blockchain, cette technologie qu’on pourrait définir comme un créateur de confiance. Sans l’une, l’autre n’existe pas. Pendant le PBWS, la France est la capitale mondiale de la blockchain. On s’est vite rendu compte qu’on ne pourrait pas éviter le boom des NFT pendant cette semaine. Mais on a pris un parti bien spécial : celui de nous adresser principalement aux entreprises, en leur apportant tout ce qu’elles doivent savoir sur cette innovation pour l’intégrer à leur activité. Et repartir avec tout ce qu’il faut pour se lancer…

C’est une journée de formation ?

Il y aura des masterclass tout au long de la journée, oui, pour comprendre en 1h30 le métavers ou les NFT. Mais, il y aura bien plus. D’une part des conférences avec des experts mondialement connus et de l’autre cinq espaces pour expérimenter soi-même une bonne partie des applications concrètes qui s’appuient sur les NFT.

Vous aurez une galerie d’art ?

Oui, avec une trentaine d’écrans qui diffusent les œuvres d’une expo dont on a assuré la curation, et aussi deux galeries virtuelles qu’on visitera avec un casque. L’art, c’est effectivement l’un des univers qu’on retrouvera au NFT Day, mais c’est le domaine le mieux représenté à Paris, avec des galeries et des expos tout au long de l’année. Les autres parties sont sans doute moins attendues.

Comme la partie jeux vidéo ?

Effectivement, on a un espace dédié au gaming, un secteur qui a très tôt compris l’utilité qu’on pouvait tirer des NFT, pour offrir aux joueurs une expérience un peu plus personnelle que le classique avatar et pseudonyme. On trouvera également un espace dédié au sport, hors e-gaming, où l’on abordera à la fois ce que les NFT peuvent apporter aux compétitions et aux athlètes.

Des exemples ?

On accueille Patrick Mouratoglou, l’entraîneur de Serena Williams, qui vient expliquer comment il va financer son écurie de jeunes talents via les NFT. Mais également ce qu’il compte faire avec l’Ultimate Tennis Showdown, la ligue de tennis qu’il a créée pour renouveler ce sport.

Et le métavers, l’autre phénomène médiatique de l’année ?

On en parlera évidemment beaucoup. Nous avons tout un espace avec des casques, des ordis, des interfaces où on peut vivre une expérience dans le métavers. De notre côté, nous avons fait construire un pavillon dans Decentraland (l’un des principaux mondes virtuels) où nos visiteurs pourront se rendre pour suivre en streaming les conférences, ou discuter avec les différents exposants et réseauter. Et s’ils vont à l’accueil de ce pavillon, ils pourront récupérer des NFT gratuits.

C’est un salon sur les NFT dont on repart avec des NFT ?

Et auquel on peut accéder grâce à des NFT, puisqu’une version du billet sous forme de jeton non-fongible existe. Ceux qui l’achètent pourront accéder aux espaces et aux soirées en montrant qu’ils le détiennent. On est même allé encore plus loin, en vendant un de nos stands sous forme de NFT. C’est une première mondiale.

Envie de tout comprendre aux NFT et de rencontrer 20 Minutes et son projet 20 Mint sur place ? Notre partenaire vous fait gagner dix tickets par tirage au sort en envoyant “Tirage au sort” à 20minutes@NFTday. paris