Guerre en Ukraine : Twitter suspend « par erreur » des comptes rapportant des informations sur le conflit

DESINFORMATION Le réseau social les a ensuite réactivés

20 Minutes avec agences
L'application Twitter sur un smartphone.
L'application Twitter sur un smartphone. — Matt Rourke/AP/SIPA

Twitter a reconnu ce mercredi avoir suspendu « par erreur » quelques comptes relayant des informations sur la crise en Ukraine, avant de les réinstaurer. La plateforme a assuré que cela n’était pas lié à une campagne massive de signalements.

Le réseau social surveille de près « les récits émergents qui enfreignent notre politique » et a, dans ce cas précis, « pris des mesures par erreur », a indiqué un porte-parole. Un responsable de Twitter avait auparavant réagi à des messages évoquant la suspension de comptes utilisant des outils de renseignements accessibles au public, comme des photos ou des vidéos postées sur Internet, pour rapporter des informations sur la crise en Ukraine et les mouvements de troupes russes, en affirmant avoir lancé une enquête sur le sujet.

Des « erreurs humaines »

Un « petit nombre d’erreurs humaines dans le cadre de notre travail de lutte proactive contre la manipulation des médias ont entraîné ces mesures erronées », a souligné Yoel Roth, en charge de l’intégrité de la plateforme, sur son propre compte Twitter.


Mais ces mesures n’ont pas été prises « suite à des signalements de masse », a-t-il affirmé. Twitter a aussi dit que la suspension des comptes n’était pas liée à une campagne coordonnée menée par des « bots », des programmes informatiques automatisés.

Comme Facebook et YouTube, la plateforme est régulièrement accusée de ne pas suffisamment lutter contre la désinformation. Mais Twitter dispose de moyens humains et financiers moins conséquents que ses voisins californiens pour enrayer ce phénomène de masse.