La demande en semi-conducteurs a bondi de 25,1 % en 2021 portant à 500 milliards de dollars les revenus du secteur

BOOM La hausse des prix provoquée par la pénurie a bien évidemment participé à tirer le secteur vers le haut

Anaëlle Lucina pour 20 Minutes
— 
La demande de semi-conducteurs a augmenté de 25,1% en 2021
La demande de semi-conducteurs a augmenté de 25,1% en 2021 — Geeko

En 2021, les revenus mondiaux des semi-conducteurs ont atteint un total de 583,5 milliards de dollars. Cela représente une augmentation de 25,1 % en un an. Selon Gartner, la pénurie tout au long de la chaîne d’approvisionnement des semi-conducteurs a largement contribué à ce résultat.

Pour la première fois depuis 2018, Samsung Electronics remporte la première place parmi les fournisseurs en termes de revenus des semi-conducteurs.

La pénurie a fait exploser les prix

« La combinaison résultante d’une forte demande ainsi que des augmentations de la logistique et des prix des matières premières ont fait grimper les prix de vente moyens des semi-conducteurs, contribuant à la croissance globale des revenus en 2021 », a déclaré le vice-président de la recherche du cabinet de recherche et de conseil en technologie Gartner Inc, Andrew Norwood.

Ces résultats préliminaires ont été publiés la semaine dernière dans un communiqué. D’après lui, le marché des smartphones  5G a également contribué à stimuler les revenus des  semi-conducteurs. En effet, la production unitaire a doublé pour atteindre les 555 millions en 2021, contre 250 millions en 2020.

Les sanctions américaines comme tremplin

Les dix premiers fournisseurs de semi-conducteurs sont restés en grande partie les mêmes entre 2020 et 2021. La plupart des changements se remarquent dans le haut du classement.

Selon Gartner, les sanctions américaines imposées à Huawei auraient permis à d’autres fabricants d’équipements originaux de smartphones chinois de gagner des parts de marché, tels que Skyworks, Qualcomm ou MediaTek. « Pendant ce temps, HiSilicon, la filiale de Huawei spécialisée dans les puces, a vu ses revenus baisser de 8,2 milliards de dollars US en 2020 à environ 1 milliard de dollars US en 2021 », précise le site.

Samsung Electronics a repris la première place pour la première fois depuis 2018. Les revenus de la société sont en hausse de 31,6 % en 2021. Ses revenus liés à la mémoire ont augmenté de 34,2 %, ce qui correspond au taux de croissance du marché global de la mémoire. En deuxième place du podium, Intel régresse avec une croissance de 0,5 % en 2021. Il s’agit du taux de croissance le plus faible parmi les 25 premiers fournisseurs alors qu’Intel dominait le marché depuis 2018.

Le boom de la mémoire

La mémoire est la catégorie de dispositifs la plus performante. Gartner y voit un lien avec l’augmentation des déploiements de serveurs par les fournisseurs de cloud hyperscale. L’objectif principal de l’hyperscale est de parvenir à un traitement informatique massif, un moyen de satisfaire le big data et le cloud computing.

Les revenus de la mémoire représentent 33,8 % de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2021. Il s’agit d’une augmentation de 42,1 milliards de dollars par rapport à 2020.

La mémoire vive dynamique (DRAM) a enregistré la meilleure performance avec une croissance des revenus de 40,4 % en 2021. En fait, « la forte demande des serveurs et des PC a créé une offre insuffisante de DRAM qui a entraîné des prix de vente associés à deux chiffres pendant la majeure partie de l’année », conclut Gartner.