D’anciennes franchises d’Activision pourraient renaître de leurs cendres après le rachat de Microsoft

JEUX VIDEO Le directeur de la division Xbox, Phil Spencer, a exprimé son enthousiasme à l’idée de revoir des licences telles que « King’s Quest », « Hexen » ou « Guitar Hero »

Etienne Froment pour 20 Minutes
— 
Des franchises telles que « King’s Quest » sont concernées.
Des franchises telles que « King’s Quest » sont concernées. — Geeko

Phil Spencer, le directeur de la division Xbox, s’est exprimé concernant la stratégie que pourrait conduire Microsoft après  l’acquisition d’Activision Blizzard, dont le rachat a été annoncé pour un montant qui frôle les 70 milliards de dollars (61,7 milliards d’euros), le 18 janvier. Dans un entretien au Washington Post, il a exprimé son enthousiasme à l’idée de ressusciter de vieilles franchises de l’éditeur, telles que Guitar Hero ou King’s Quest. En plus des Call of Duty, Warcraft et Tony Hawk, l’éditeur est assis sur un formidable portfolio de licences qui n’ont pas été exploitées depuis des années.

« Franchises de mon enfance »

« J’ai jeté un coup d’œil à la liste des propriétés intellectuelles. Allons-y ! Je vois de très beaux noms : King’s Quest, Guitar Hero, je crois qu’ils ont Hexen également ! Une fois que le deal sera parachevé, j’espère que nous pourrons attribuer des ressources aux revivals de franchises de mon enfance, et que leurs équipes sont partantes pour cela. J’ai hâte d’avoir ces conversations avec eux », a assuré le directeur de la division  Xbox.

Sous Microsoft, pas mal de choses pourraient donc changer chez Activision Blizzard : la façon de travailler bien sûr, mais également les projets sélectionnés. Les Xbox Games Studios jouissent d’une grande liberté pour choisir les projets sur lesquels ils peuvent travailler. Pour autant, cela ne veut pas dire que les franchises « classiques » seront rangées au placard. Call of Duty, Crash Bandicoot et Tony Hawk devraient toujours avoir l’attention des studios.